Retour au lexique

VTEC (Honda)

Système optimisant le rendement du moteur

Définition

Le système VTEC “Variable valve Timing and lift Electronic Control » ou « contrôle électronique progressif de calage et d'ouverture des soupapes » en français est un système de distribution variable pour les moteurs à combustion.

Il a été introduit par Honda dans les années 1990 sur des motos en premier lieu, puis sur ses véhicules sportifs tel que la Honda Integra ou la CRX. Le VTEC est plus connu pour être équipé sur les Civic mais cela n’est arrivé que légèrement plus tard avec l’arrivée de la première Civic Type R. Cependant, en 1989, le VTEC avait été expérimenté à titre isolé sur la Honda NSX, la première supercar japonaise dont le moteur à 6 cylindres était équipé de cette technologie. La NSX, développée entre autres par Ayrton Senna, avait fait l'effet d'une bombe sur le marché des supercar, surnommée la "Ferrari japonaise".

Principe de fonctionnement

Comme son nom le laisse deviner, le VTEC est un système qui gère l’ouverture des soupapes pour optimiser la combustion du carburant et ainsi, optimiser le rendement du moteur. Grâce à ce système, 90% de la puissance et du couple sont disponible dès 2000 tours/minute et ses deux valeurs ne font qu’augmenter exponentiellement jusqu’à 8000 tours/minutes, sans avoir de baisse comme sur les moteurs traditionnels.

Il existe plusieurs versions du VTEC, les deux plus connues étant le DOHC VTEC et le SOHC VTEC :

Le DOHC VTEC veut tout simplement dire qu’il y’a deux arbres à cames dans le moteur, DOHC voulant dire « Double OverHead Camshaft », ce qui veut dire « double arbres à cames en tête ».

Ainsi, SOHC veut dire « Single OverHead Camshaft » ce qui implique que tous ses moteurs n’ont qu’un seul arbre à cames.

Le fonctionnement du VTEC est assez complexe mais très intelligent : Sur un moteur normal, les soupapes sont reliées à des culbuteurs qui sont tous simplement les bras qui lèvent et abaissent ses soupapes. Ses fameux culbuteurs existent au nombre d’un par soupape et leur seconde extrémité est posée sur l’arbre à cames. C’est le mouvement de l’arbre à came qui fera se lever les culbuteurs et ainsi descendre, puis remonter les soupapes.

Là ou le système VTEC se distingue, c’est qu’au lieu d’utiliser un culbuteur par soupape, il en utilise trois pour deux soupapes. La plupart du temps, le troisième culbuteur reste inactif et tourne dans le vide. Mais, dès que le moteur atteint un régime moteur assez haut, le troisième culbuteur est verrouillé avec les deux autres et ainsi, les trois culbuteurs bougent en même temps. La différence du troisième culbuteur par rapport aux deux autres, c’est que son extrémité est « posée » sur une partie de l’arbre à came au diamètre plus important. Comme il n’est pas relié directement à une soupape, c’est la raison pour laquelle il est verrouillé avec deux autres culbuteurs normaux : pour qui leur donne son mouvement et que les soupapes reçoivent ce mouvement via les deux culbuteurs « normaux ». Ainsi, l’extrémité de ce troisième culbuteur montera plus et les soupapes descendront plus bas. En descendant plus bas, les soupapes compressent plus le mélange air/essence et les performances du moteur sont améliorées. Grâce à ce gain de puissance, le nombre de chevaux ne fait qu’augmenter jusqu’au régime moteur maximum. Il n’y a donc aucune perte de puissance peu importe le régime moteur et les passages de vitesses peuvent être optimisés au maximum.

Il existe également l’i-VTEC qui utilise le VTC (contrôle variable de la distribution) et l’Hyper-VTEC qui utilise un rail commun pour acheminer l’essence vers les soupapes.

Anecdotes

Bien que le VTEC soit un système à vocation sportive, il est aussi utilisé sur des modèles plus courants car il permet également d’économiser du carburant. Etonnamment, le VTEC n’a été copié que très tard par les autres marques, notamment en raison du dépôt d’un brevet par Honda.

Modèles de voiture équipés de ce système

  • La Honda Jazz de troisième génération

  • La Honda Civic à partir de la quatrième génération

  • Le Honda HR-V

  • Le Honda CR-V

En poursuivant, vous acceptez l’utilisation des cookies à de fins statistiques et afin de vous proposer des offres adaptés. En savoir plus