Publié le

En France, depuis 2007, il est autorisé d’utiliser des voitures fonctionnant au bioéthanol, un carburant vendu sous le nom de E85 aux stations essence. Peu utilisé en France, il s’agit d’un carburant composé majoritairement d’alcool d’origine végétale et dont le prix avoisine les 0,69 euros par litre. Mais est-il vraiment une bonne alternative à l’essence et au diesel ?

Comment fonctionne le bioéthanol ?

En France, le bioéthanol, ou agroéthanol est un carburant majoritairement composé d’alcool issu de produits végétaux (85%) et d’essence (15%),d’où son appellation E85. Il est considéré comme une énergie renouvelable mais son appellation « bio » est disputée. D’ailleurs, en France, il est appelé Super Ethanol. Peu utilisée par les constructeurs automobiles, qui préfère le diesel et l’essence, il existe cependant quelques modèles qui sont disponibles en versions bioéthanol. Il est aussi possible de convertir sa voiture au bioéthanol en utilisant un kit de conversion.

Sa fabrication est plutôt simple et demande soit des végétaux contenant du saccharose, comme la canne à sucre, ou de l’amidon comme le blé ou le maïs. Ils sont ensuite transformés pour donner du bioéthanol, obtenu par fermentation du sucre extrait de la plante sucrière ou par hydrolyse de l’amidon contenu dans les céréales.

Le principe est similaire à un moteur à explosion, le fonctionnement est juste légèrement modifié pour que le moteur à essence puisse accepter du bioéthanol. Pour les voitures vendues neuves avec un moteur à l’éthanol, on parle de moteur Flex fuel. Ces moteurs sont capables d’accepter de l’E85 ou du Super Sans Plomb classique.

Pour l’instant trois entreprises sont agréées pour des modèles d’automobiles en France (FlexFuel Energy Development7, Biomotors, et ARM Engineering). Les prix, incluant le boîtier, la pose et la garantie vont de 790 à 1 790 €(selon les types de motorisation) avec des modèles de boîtier automatique.

Quelles sont ses avantages et ses inconvénients ?

Avantages :

  • Consommation faible et prix du bioéthanol bien inférieur à celui des autres carburants conventionnels.
  • Certains moteurs fonctionnant à l’éthanol offre un meilleur rendement que des moteurs similaires fonctionnant à l’essence (plus de puissance et une consommation moindre).

Inconvénients :

  • Le passage au bioéthanol met fin à la garantie constructeur puisque des changements sont apportés au véhicule.
  • Si votre véhicule n’est pas équipé d’un pot catalytique, donc antérieur à la norme euro 1 (1993), il est préférable de renoncer à lui installer un kit éthanol car la sonde lambda qui mesure l’oxygène, située dans l’échappement, peut alors mal interagir avec les besoins d’un moteur fonctionnant au bioéthanol.
  • Un moteur mal adapté engendrera une surconsommation qui peut dépasser 40 % de la consommation normale
  • Compatibilité difficile pour les voitures avant 1993


Ma voiture est-elle compatible au bioéthanol ?

Il est possible de convertir sa voiture au bioéthanol en utilisant un kit de conversion. Seules les voitures diesels ne sont en aucun cas compatibles.Cependant, même si toutes les voitures après les années 2000 sont compatibles, pour celle construite avant, c’est plus compliqué qu’il n’y parait. En effet, adapter un kit éthanol sur une voiture pré-2000 sans vérification préalable de compatibilité est relativement dangereux car si le véhicule est incompatible, il y a risque d’incendie. Ainsi, il vaut mieux consulter un expert avant et faire une étude au cas par cas.

En général, les moteurs à injection acceptent bien le passage à l’éthanol, mais pour les moteurs munis d’un carburateur, il faut alors modifier un certain nombre de pièces moteurs, ce qui coute bien plus cher.

Si vous souhaitez convertir votre voiture au bioéthanol, vous pouvez vérifier sur le site officiel du bioéthanol français ou la majorité des voitures sont répertoriés par marques : https://www.bioethanolcarburant.com