Bien mener une négociation en tant que vendeur – CapCar
CapCar.fr
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Acheter ou vendre un voiture en confinement

Peugeot arbore un nouveau logo !

Sur quel site vendre ma voiture ?

Vendez votre voiture
au meilleur prix ✌️

Bien mener une négociation en tant que vendeur

Publié le 21.01.2021 - Mis à jour le 21.01.2021



Lorsqu’on s’apprête à vendre sa voiture, on peut tomber sur des acheteurs potentiels qui ont un budget plus faible que le prix que vous aviez fixé. Vous rentrez alors dans une phase de négociation durant laquelle chacun va faire valoir ses arguments. Voici nos conseils pour que la négociation se passe au mieux.

Soyez transparent

Pour obtenir de votre véhicule le prix que vous souhaitez, il faut que votre acheteur comprenne le prix.
Et si montrer un profil avantageux de votre voiture est bien, il ne faut cependant pas cacher les petits défauts. Une annonce trop parfaite risque de faire peur et rendra suspicieux votre potentiel acquéreur. Il pourra prendre cela pour une escroquerie et passera son chemin sans prendre le temps de considérer votre annonce. Et vous voulez éviter cela à tout prix. Sans montrer une voiture laide et trop esquintée, il faut être réaliste et montrer votre voiture telle qu’elle est.
C’est pourquoi il est important d’être transparent et de ne pas hésiter à montrer ces petites imperfections qui sont la preuve que votre véhicule a roulé. N’hésitez pas à partager votre historique Histovec. Il s’agit d’un site gouvernemental qui montre les différents propriétaires de la voiture, si elle a été mise en gage… Pensez également au carnet d’entretien, qui est un gage de confiance et rassurera sans aucun doute votre acheteur quant à la qualité du bien qu’il acquiert.
La transparence est primordiale dans une négociation de ce genre car elle permet la confiance</spa,> et ainsi le marchandage est le plus équitable possible. Cela a pour conséquence un prix le plus juste pour vous.

Si le chaland découvre plus tard ces faiblesses, il pourra les utiliser pour demander une baisse plus ou moins substantielle du montant d’achat.

La politesse: la clef de la négociation

Un des principes fondamentaux lorsque l’on a une discussion avec quelqu’un, que ce soit dans un but marchand ou non, c’est la politesse. Si cela peut paraître évident, cela ne semble pas l’être pour tout le monde quand on voit certaines conversations. Être courtois</spa,> avec votre potentiel acheteur est essentiel. Il a besoin de faire une grosse dépense, ce qui peut être stressant. Il vous faut être compréhensif et à l’écoute des ses angoisses. C’est pourquoi il faut vous préparer à répondre à toutes ses questions, si étranges et stupides qu’elles puissent vous paraître. Essayez de prévoir en avance certains points techniques qui peuvent être évoqués. Par exemple, renseignez vous sur l’usure des pièces, savoir quand il faudra changer la courroie de distribution…
Ecoutez ses arguments et il sera également plus enclin à entendre les vôtres.
Le bon sens est de mise et si ses arguments semblent sensés, prenez-les en compte.
Si la transaction ne se fait finalement pas, vous trouverez un autre acheteur. Pas la peine de l’insulter, restez poli en toutes circonstances.
De plus, cela vous évitera à tous deux un moment désagréable et ainsi cette vente se passera au mieux pour vous. La politesse est la clef.

De multiples propositions

Une technique pour pousser votre interlocuteur à craquer est de rappeler qu’il n’est pas le seul. Votre voiture défie toute concurrence et si lui ne le prend pas, l’affaire séduira quelqu’un d’autre. Votre offre est tentante, trop tentante pour ne pas partir vite et il faut qu’il s’en rappelle. S’il prend trop de temps à se décider, d’autres personnes saisiront l’occasion. Peut-être que d’autres acheteurs potentiels vous ont déjà contacté et sont plus qu’intéressés. Rien n’est conclu mais c’est en bonne voie. Il faut donc se dépêcher.
Sans lui mettre une pression folle, un rappel de temps en temps peut vous aider à vendre votre véhicule. Mais souvenez-vous qu’il s’agit d’un investissement plus que conséquent et qu’il est normal que votre acheteur ait besoin de réfléchir et de peser les pours et les contres de cet achat important.
Alors sans être odieux, restez ferme et faites comprendre quels sont les intérêts des deux parties. Vous voulez tous les deux la meilleure solution et c’est pour cela que vous cherchez un compromis qui vous mette d’accord et satisfait au mieux vos exigences respectives.

Faire valoir ses arguments

Vous avez fixé un certain prix à votre voiture et cela n’est pas pour rien. Vous avez des arguments pour justifier ce montant et il faut les faire comprendre à votre futur acquéreur. Vous avez un faible kilométrage ou vous venez de changer une grosse pièce ? Mettez cela en avant et faites voir que vous vendez un bien de qualité.
Votre véhicule a de nombreux avantages qui justifient le prix que vous demandez. Et il est important que tous les voient.
Vous avez une finition particulière, voire hors série. Ceci peut être une plue value conséquente qui peut pousser le client à revoir son budget à la hausse en votre faveur.
Ainsi tous les petits détails qui peuvent vous sembler insignifiants peuvent faire en sorte que votre acheteur accepte votre prix et augmente sa proposition.
Nous vous parlions de transparence, s’il faut montrer les petits défauts et les rayures de votre voiture il ne faut pas oublier ses qualités, sa bonne tenue de route…

Prévoir les différentes modalités

Enfin, prévoyez toutes les éventualités. Tenez vous prêt, peut être que la vente se concluera très vite. Auquel cas vous devrez vous mettre d’accord sur les détails. Car si le prix est une chose importante, il n’y a pas que ça. Pensez à voir comment le transport du véhicule se fera par exemple. Prenez-vous un prestataire externe ? L’acquéreur vient-il le chercher directement ? Lui livrez-vous la voiture ? Si oui, votre acheteur paie-t-il un supplément ?
Voyez également pour un moyen de paiement sécurisé. Assurez-vous que votre interlocuteur ait la somme que vous demandez, qu’il soit solvable donc. Pas de mauvaises surprises, de paiement à rallonges… Méfiez-vous des chèques en bois, arnaques Western Union ou autres.
Un des éléments à prévoir est donc un moyen de paiement sécurisé qui convienne aux deux parties. Cela peut-être un chèque de banque, un virement ou encore un intermédiaire de confiance. Les solutions sont multiples et vous en trouverez forcément une qui conviendra à tout le monde.
Prévoir ces détails en amont montrera que vous êtes prêts à aider votre acquéreur à finaliser la transaction. Il appréciera les efforts que vous faites et sera plus disposé à monter le montant qu’il proposait initialement.

Pour qu’une négociation réussie, soyez transparent. Cela va mettre en confiance votre acheteur et ainsi il sera plus enclin à écouter vos arguments.
N’hésitez d’ailleurs pas à mettre en avant ceux-ci pour que l’acquéreur potentiel comprenne votre prix et votre décision.
N’oubliez pas que courtoisie et politesse sont de rigueur. Soyez compréhensifs et à l’écoute des interrogations multiples et il vous faudra parfois de la patience pour y répondre.
Enfin, prévoyez les dernières modalités pour que la conclusion de la vente se passe vite et bien.

Les services CapCar CapCar est un intermédiaire qui met en relation des vendeurs et des acheteurs de voitures d'occasion. CapCar propose des véhicules certifiés et vérifie la solvabilité de ses acquéreurs.