Tesla model Y: les problèmes rencontrés – CapCar
CapCar.fr
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Règlement du jeu concours avec tirage au sort « CapCar de l’avent »

Grand Jeu Concours de l’Avent

Comparatif des SUV électriques: l’autonomie

Votre cote auto gratuite en quelques clics :

Tesla model Y: les problèmes rencontrés

Publié le 02.11.2020



La marque du célèbre millionnaire Elon Musk est encore sous le feu des projecteurs. Et défavorablement cette fois ! C’est la dernière voiture de la firme, le Model Y, qui est concerné. Certains acheteurs se plaignent de défauts de fabrication. Le bolide électrique serait-il sorti trop vite des usines ?

Tesla

Si le fantasque et célébrissime Elon Musk est aujourd’hui la figure de proue de la marque Tesla, elle a pourtant été fondée sans lui. En 2003, deux amis, Martin Eberhard et Marc Tarpenning, décident de créer Tesla Motors. Le nom est un hommage au scientifique Nikola Tesla, pionnier dans le domaine du courant alternatif et la diffusion de l’électricité. Les deux américains sont rapidement rejoints par Ian Wright. C’est un an plus tard, en 2004, qu’Elon Musk se jette dans l’aventure en investissant 6,5 millions de US dollars. D’autres investisseurs permettront de lever un million de dollars supplémentaires mais Elon musk restant l’actionnaire majoritaire, il prend la tête et donc la présidence du conseil d’administration.
C’est en 2008 que sort la première voiture de la marque: le Roadster. Il s’agit d’une voiture sportive électrique avec 370km d’autonomie annoncée ! Ce véhicule suscite l’intérêt: le Prince Albert de Monaco, le pilote Damon Hill ou encore le chanteur irlandais Bono de U2 montrent publiquement la curiosité qu’ils ont pour ce petit bolide.
Petite anecdote: en 2018, en partenariat avec Space X, un Tesla Roadster est mis en orbite. Il y est toujours…
Pour ce qui est des berlines et SUV, en 2012, 2015, 2017 et 2020 sortent les Model S, X, 3 et Y. Remettez les lettres dans le bon ordre et vous obtiendrez S3XY. En effet, Elon Musk souhaitait que cela forme le mot « sexy » . Cependant, il s’est heurté à l’opposition de Ford et et Adidas pour l’utilisation de la lettre E, qu’il avait ensuite remplacé par trois barres ☰, que l’équipementier sportif trouvait semblable à son logo. De quoi faire penser à l’affaire qui a opposé Citroën à Polestar… Pour les autres véhicules, on compte un semi-remorque et un Roadster II. Le fameux Cybertruck est également présenté en 2019, mais nous nous rappelons tous de cette conférence épique.
Entre les sorties de ces voitures, Tesla s’empêtre dans des problèmes financiers tels que Elon Musk est démis par la justice de ses fonctions. Il reste cependant CEO de la firme.
Mais concentrons-nous sur la dernière automobile sortie, une berline, le Tesla Model Y.

Le Model Y

14 mars 2019, c’est officiel une nouvelle voiture Tesla va arriver sur le marché. Nous sommes à Los Angeles, Californie. Elon Musk est à nouveau présent sur la scène. Derrière lui, un crossover. Le millionaire Sud-africain introduit un SUV qui se veut être un break familial. En effet une troisième banquette est ajoutable sur le véhicule pour la modique somme de 3 200€. Cependant, notez que cette option ne sera disponible que dans le courant 2021.
Le Model Y est une version améliorée de son prédécesseur le Model 3 avec lequel il partage plus de 70% de ses pièces. Quid des 30% restants ? Même batterie, même motorisation, qu’est ce qui change finalement ? Tout d’abord, la taille. Le Model Y est plus grand et veut offrir davantage de place aux passagers arrières et dans le coffre. Et une plus grande voiture induit des pneus plus larges.

A l’intérieur du véhicule, des prises USB-C ont été rajoutées, de sorte à ce que chacun des voyageurs puissent faire charger son smartphone. On note aussi l’arrivée des chargeurs à induction !
Changement moins considérable mais permettant un confort supplémentaire toujours agréable, le déplacement des haut-parleurs arrière. Ainsi y compris la troisième rangée pourra en profiter.
A l’instar des autres véhicules de la marque, plusieurs déclinaisons du Model Y sont disponibles: le modèle Long Range (présenté sous le nom de Grande Autonomie en France) dont le prix commence à 63 000 sans option et le modèle Performance qui peut aller jusqu’à 85 000€ hors livraison.
Et c’est juste avant la grande crise sanitaire de 2020 qu’ont été livrés les premiers exemplaire de cette nouvelle voiture. Seul le marché d’Amérique du Nord a été couvert. Mais certains clients sont plus que mécontents de leur achat. Et il y a de quoi…

Les problèmes rencontrés

Lorsqu’on investit dans une voiture, surtout neuve, on en attend une certaine qualité. Le positionnement haut de gamme de Tesla ancre encore plus cette attente légitime. Pourtant, cela n’a pas été le cas, très loin de là, avec le Model Y. Certains diront que c’est un flop total, d’autres pardonneront tout à Tesla. Une scission se fait dans la communauté de la firme cousine de Space X.
Si certains problèmes tiennent de l’esthétique, d’autres sont une sérieuse atteinte à la sécurité. Disons qu’un toit qui s’envole n’est pas des plus rassurant…
Mais commençons avec les ennuis bénins. Quand on achète une Tesla, une livraison à domicile est possible, pour 7 000$. Mais la voiture arrive avec des rayures sur la carrosserie et des éraflures dans la peinture. Ca fait tout de même mauvais genre pour une auto neuve… Est-ce dû au transport ou la malfaçon vient-elle de l’usine ? Impossible de savoir. Bon si quelques égratignures ne sont pas bien graves, il faut quand même noter que d’autres soucis subsistent.
Un gros problème d’assemblage. Et si je vous disais que les différentes pièces étaient disjointes ? On a du mal à y croire et pourtant c’est vrai. Les sièges ne sont pas à la même hauteur et leur dossier s’enfonce quand on s’appuie. Les revêtements intérieurs se décollent et donne un aspect très low-cost à la voiture. Jusque là, on reste dans le désagréable mais pas dans le dangereux. Mais cela devient plus périlleux, voire funeste lorsqu’il s’agit de la carrosserie.
Portes disjointes, fenêtres qui s’ouvrent toutes seules quand on utilise la portière… Guère rassurant.
Mais le pire est arrivé à un américain qui conduisait la voiture de son père. Il raconte son histoire sur ses comptes Reddit et Twitter. Son père l’appelle un matin. Il voudrait essayer sa nouvelle Tesla Y. Cependant, il n’est plus tout jeune et craint d’être dépasser par la technologie et en cas de problème technique. Qu’à cela ne tienne, son fils arrive ! L’occasion de conduire une voiture sympa, assez puissante, de quoi faire un peu de sport avec le géant des sportives électriques. Une journée plutôt agréable somme toute.  Alors que l’autoroute se déroule devant eux, l’impensable se produit ! Le toit s’envole ! Stupéfaction et horreur ! Heureusement, personne n’est blessé. Mais que ce serait-il passer si quelqu’un s’était pris le toit ? Si une voiture voulant l’éviter avait fait une embardée ? Le pire aurait pu arriver et c’est un miracle qu’un drame n’ait pas eu lieu ! Le Redditor nous dit que son père et lui sont traumatisés et ont interpellé le concessionnaire de la marque. Celui-ci a offert de remplacer le véhicule évidement et également les frais d’entretien à vie. Mais les deux hommes ont refusé, leur expérience avec Tesla les ayant marqués au plus profond d’eux-mêmes. On ne peut que comprendre… Mais si le concessionnaire a rapidement réagi sur cet événement, qu’en est-il de la firme et que fait-elle pour pallier à ces nombreux soucis ? Comment gère-t-elle son contrôle-qualité après ça ? En résumé, comment se positionne-t-elle par rapport à ces défectuosités ?

Le positionnement de la marque

Ces problèmes secouent sérieusement Tesla. La marque est sous le feu des projecteurs, mais malheureusement pour eux, ce sont leurs défauts qui ressortent particulièrement. Mais comment réagit Elon Musk, et à travers lui la firme, face à cette turpitude ?
Le propriétaire de SpaceX  a écrit un communiqué à l’intention de ses employés de la Gigafactory (nom donné aux usines de Tesla dans le monde).  Ce message demande aux salariés d’accélérer la production. Elon Musk veut des véhicules vite faits bien faits: « Il est extrêmement important pour nous d’accélérer la production du Model Y et de minimiser les besoins de rectification ». Mais est-ce faisable ? Le Sud-Africain avait déjà été épinglé courant 2020 pour sa gestion de la crise sanitaire. Il avait en effet rouvert l’usine de Fremont en Californie pendant la pandémie et le confinement contre l’avis des autorités. Elon Musk avait même attaqué en justice le comté d’Alameda; lui reprochant de nuire à sa liberté et de faire plonger dans les abîmes le dernier constructeur automobile présent en Californie. Pour l’instant, il n’est pas possible de savoir si les exigences du milliardaires pourront être respectées.
Qu’en est-il des voitures déjà sur le marché ? Certaines ont montré qu’un énorme problème au niveau du contrôle qualité existait. Cependant, le constructeur n’a rien dit à ce propos. On ne sait si cela va être renforcé ou non et les voitures en circulation ne sont pas rappelées. En cas de problème majeur mettant en cause la sécurité du conducteur et ses passagers, la marque rappelle votre véhicule peu importe votre kilométrage et son ancienneté. Cependant pour les malfaçons esthétiques, n’est stipulé nulle part que la marque prend en charge les modifications. Quand on voit les sièges mal alignés et le prix de la voiture, on se demande si c’est à notre charge et si la Tesla Y en vaut vraiment la peine.

Que retenir de tout cela ? Tesla est et reste un pionnier dans le domaine de l’automobile, en innovant sans cesse et devenant un incontournable de l’électrique. En moins de vingt ans, la marque s’impose au milieu des constructeurs parfois centenaires. Coup de maître savamment orchestré par son principal investisseur le fantasque millionnaire Elon Musk.
Mais la dernière automobile sortie, le Model Y, est très controversé. Celui-ci partage beaucoup avec son prédécesseur le Model 3 et les changements ne sont pas drastiques. De plus de très nombreuses malfaçons sont mises en avant: mauvais assemblage, problèmes de carrosserie… Si dans la majorité des cas relevés, les soucis sont bénins, d’autres mettent sérieusement en danger la vie de tous les automobilistes, pas uniquement ceux dans la voiture. Elon Musk a affirmé vouloir résoudre ces problèmes le plus tôt possible afin de ne pas impacter plus la société, surtout d’un point de vue économique car la crise pandémique a déjà beaucoup l’entreprise.
Cependant, il est intéressant de noter qu’il n’est pas rare que certaines voitures d’un nouveau modèle soient rappelées et que dans le cas de la Tesla Y, la médiatisation est forte, même si le nombre de véhicules concernés est particulièrement important.

Les services Capcar Lorsqu'on achète une voiture, surtout d'occasion, on a besoin de s'y sentir en sécurité. C'est pourquoi Capcar ne met à la vente que des voitures contrôlées par ses mécaniciens sur plus de 200 points. Achetez en toute transparence avec Capcar.

CapCar.fr,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion