Publié le

Lors de la vente d'une voiture, il arrive de tomber face à des personnes malhonnêtes. Certaines arnaques sont très facilement repérables tandis que d'autres sont plus discrètes et demandent une certaine dose d'observation et de méfiance afin d'être repérées. Voici les sept arnaques auxquels vous êtes susceptibles de faire face lorsque vous voudrez vendre votre voiture. Quelques conseils pour minimiser les risques lors de l'achat de sa occasion de voiture !

Leboncoin: 7 arnaques potentielles

Le faux chĂšque de banque

Une des arnaques les plus anciennes est celle du « faux chĂšque de banque ». Tout simplement, lors de l’échange, l’acheteur vous remet un faux chĂšque de banque avant de repartir avec la voiture. Environ 2 semaines aprĂšs l’encaissement, votre banque vous contacte pour vous annoncer que le chĂšque est faux et dĂ©bite son montant de votre compte. Ainsi, vous avez non seulement perdu votre voiture mais Ă©galement votre argent. Cette technique est aussi utilisĂ©e d’une maniĂšre diffĂ©rente : l’acheteur vous envoie le chĂšque avant de repartir avec la voiture pour vous laisser le temps de l’encaisser. C’est en effet une maniĂšre de gagner votre confiance et de vous rassurer. Seulement, l’acheteur vous demande l’annulation de la vente et le remboursement du chĂšque suite Ă  un Ă©vĂšnement grave (dĂ©cĂšs, licenciement, etc.). Une fois faits, votre banque vous contacte pour vous annoncer la falsification du chĂšque remis par votre pseudo-acheteur. Seulement le vĂŽtre n’en Ă©tait pas un. Dans ce cas de figure, vous nous perdez votre argent mais pas votre voiture


Il est donc conseillĂ© de vĂ©rifier l’authenticitĂ© du chĂšque en banque en contactant l’agence Ă©mettrice, dont vous aurez trouvĂ© les coordonnĂ©es vous-mĂȘme sur Internet par exemple). Evitez Ă©galement de faire la transaction en weekends et prĂ©fĂ©rez attendre d’ĂȘtre en semaine.

Le faux virement

Les virements bancaires constituent le type de paiement Ă  Ă©viter. En effet, vous ne pouvez gĂ©nĂ©ralement pas en vĂ©rifier l’origine. Sinon, attendez au minimum 15 jours pour voir si le compte est crĂ©ditĂ©. Ce type d’arnaque peut ĂȘtre mis en place de maniĂšres diffĂ©rentes :

  • L'acheteur vous rassure en vous proposant un paiement par virement bancaire. En effet, cela n'est possible que si le compte est approuvĂ©. En effet, ce compte a Ă©tĂ© mais par un faux chĂšque de banque ou un chĂšque volĂ©. Le virement est alors annulĂ© lorsque la banque s'en rend compte.
  • L'acheteur vous promet un virement sur votre compte. Seulement, ce dernier se rend dans une autre agence de votre banque, et dĂ©pose un faux chĂšque ou un chĂšque volĂ© en se faisant passer pour vous. Lorsque la somme apparaĂźt sur votre compte, vous pensez que le paiement a Ă©tĂ© correctement effectuĂ© (certaines banques ne prĂ©cisent pas si un dĂ©pĂŽt Ă  eu lieu par chĂšque ou virement), et vous cĂ©dez votre voiture Ă  l'arnaqueur.

Le paiement d'un montant supérieur à la valeur du véhicule

Il peut arriver que l'acheteur vous annonce qu'il possĂšde un chĂšque de banque d'un montant supĂ©rieur auquel il doit acheter votre voiture. Celui-ci vous demande alors de l'encaisser puis de lui rembourser la diffĂ©rence. Variante souvent utilisĂ©e dans le cas d'un acheteur rĂ©sidant Ă  l'Ă©tranger : il paie un montant plus Ă©levĂ© et vous demande de verser la voiture Ă  un transporteur qui viendra rĂ©cupĂ©rer la voiture. Un prix fixĂ© pour votre auto, l'acheteur vous annonce qu'il a en sa possession un chĂšque de banque qu'il aurait dĂ» utiliser pour une autre transaction, mais qui est d'un montant supĂ©rieur. Il vous demande de lui rembourser la diffĂ©rence. Dans les deux cas, vous perdez le montant de cette diffĂ©rence tant donnĂ© que le chĂšque initial est faux et que le transporteur n'existe pas.

N'acceptez jamais un paiement d'un montant supĂ©rieur Ă  la valeur de votre vĂ©hicule. Un chĂšque de banque ne peut ĂȘtre utilisĂ© qu'une seule et unique fois. En effet, la banque y inscrit le nom du bĂ©nĂ©ficiaire, et ce dernier est impossible Ă  changer.

Les faux billettes

Ce type d'arnaque est de moins en moins utilisĂ©. Aujourd'hui, il est effectivement interdit de payer un montant supĂ©rieur Ă  1 000 € en liquide Ă  un professionnel. Cette limite n'existe pas dans le cas d'une vente entre particuliers. C'est pour cette raison qu'il est conseillĂ© d'effectuer un contrat pour un montant de plus de 1 500 €.
Ainsi, il est conseillé d'effectuer la cession lorsque votre agence bancaire est ouverte afin de faire vérifier les billets un par un par un appareil de contrÎle, avant de céder votre véhicule. De plus, établissez un certificat de vente mentionnant la somme reçue et avec quelles coupures en double exemplaire. Une astuce supplémentaire : notez les numéros des billets pour posséder une preuve du moyen de paiement et de la somme en cas de litige.

La visite d'un « expert »

Une arnaque rare mais qui existe : l'examen de votre voiture par l'acheteur accompagné d'un « professionnel ». Celui-ci vous demandera de verser un certain montant sur son compte bancaire afin de s'assurer que le déplacement est justifié. Et, bien évidemment, personne ne viendra examiner votre voiture et vous aurez perdu votre argent.
Ne répondez jamais à ce type de demande.

L'appel à un numéro surtaxé

Si vous laissez vos coordonnées téléphoniques sur votre annonce Leboncoin, vous pouvez facilement vous faire avoir par ce type d'arnaque. En effet, vous recevrez de nombreuses offres de personnes se disant intéressées par votre voiture et vous demandant de les recontacter via une adresse mail, qui vous enverra à une arnaque via Paypal, ou un numéro de téléphone, bien évidemment surtaxé.
Lorsque vous votez un numéro commençant par 0 899, il s'agit bien sûr d'une arnaque. Il se peut également que vous receviez un sms vous demandant d'envoyer un mail. Par la suite, vous serez redirigez par un paiement via Paypal . Face à un tel discours, ne donnez pas suite à l'échange.

Le vol

Soyez mĂ©fiants lors de l'essai de votre voiture par un acheteur potentiel par exemple. En effet, il est possible que vous vous retrouviez menacĂ© par ce dernier. C'est pourquoi, avant de laisser votre potentiel acheteur essayer votre vĂ©hicule demandez-lui ses papiers d'identitĂ©. VĂ©rifiez-les avant de les prendre en photo afin d'avoir une preuve en cas de litige ultĂ©rieur. Si l'acheteur est une personne honnĂȘte, il ne s'y opposera pas. De plus, dans la mesure du possible, ne soyez pas seul lors de l'essai.

Une alternative de confiance : CapCar

CapCar est un intermédiaire qui met en relation des vendeurs et des acheteurs de voiture d'occasion.
Une visite du véhicule est effectuée et un contrÎle sur plus de 200 points est fait par un de nos mécaniciens. Cette opération est sans frais.
Mais le vendeur est également protégé. En effet, CapCar garantit la solvabilité des acheteurs et fait en sorte de n'en proposer qu'un, sérieux et engagé.

Vendez votre voiture en toute sécurité avec CapCar !

En tant qu'intermĂ©diaire de confiance de ventes de voitures entre particuliers, nous vous garantissons la vente de votre voiture Ă  un prix respectant le marchĂ© automobile. Un professionnel vient inspecter votre vĂ©hicule gratuitement et sur 200 points de contrĂŽle afin de vous donner une estimation du prix de vente de celui-ci. Notre offre mĂȘle rapiditĂ©, sĂ©curitĂ© et efficacitĂ©. essayez, et laissez-vous tenter !