Publié le

Pour conserver votre confort et ne pas ressentir les perturbations de la route, les amortisseurs et suspensions sont des éléments primordiaux pour votre aisance au volant. En plus de rendre le voyage agréable, ces derniers sont essentiels pour une conduite sécurisée, c’est pour cela qu’ils nécessitent un entretien régulier.

Comment ça marche ?

Les suspensions ont pour but d’absorber les secousses lors de la conduite afin d’assurer d’un côté le confort de la voiture et d’un autre côté l’adhérence de la voiture. Les suspensions sont composées de « ressorts de suspension » permettant d’absorber les chocs, et d’amortisseurs pour limiter les vibrations des ressorts suite à une secousse. En effet, lorsque l’on comprime un ressort puis qu’on le relâche, il y a des oscillations. Le rôle de l’amortisseur est « d’amortir » ces oscillations tout en préservant la réactivité de la suspension qui, quant à elles, sont des pièces stabilisatrices du véhicule. En physique, l’amortissement optimal est appelé « régime d’amortissement critique », défini par le retour le plus rapide à l’équilibre.

Il existe aussi la suspension pneumatique, moins courante car utilisé pour les véhicules de gros gabarits (ambulance, 4×4, camping-cars…). Elle est constitué d’un compresseur qui règle la pression de l’air en étant piloté par un calculateur. Les ressorts pneumatiques, quand à eux, contrebalancent la pression de l’air. Si les coûts d’installation varient entre 500€ et 1 000€, cette suspension garantie une meilleure sécurité et un plus grand confort.
Vous souhaitez opter pour une suspension pneumatique? Choisissez un Porsche Macan d’occasion.

Quel est le rôle des amortisseurs ?

Dans l’amortisseur, c’est le déplacement de l’huile dans le corps de l’amortisseur qui ralentit les rebonds de la voiture. Le rôle de l’amortisseur est donc de maintenir les roues en contact avec la route pour ainsi préserver à la fois le confort et une bonne tenue de route. L’amortisseur avant est une pièce essentielle du véhicule qui permet aux roues d’adhérer au sol.

Pourquoi est-il important de contrôler ses amortisseurs ?

Dans notre article sur les pneus, nous avons vu que les pneus étaient les éléments les plus importants car ils étaient le seul contact entre la voiture et la route. Il est indispensable de contrôler fréquemment ses amortisseurs, car leur rôle est de faire en sorte que les pneus soient au maximum en contact avec la route. Des amortisseurs usés représentent un risque supplémentaires avec une distance de freinage accrue.

En effet, une roue est en permanence perturbée par les légères déformations de la route, et l’amortisseur doit assurer le retour le plus rapide à l’équilibre de la roue suite à une secousse. Contrôler ses amortisseurs permet donc de conserver une bonne tenue de route et un bon confort, de préserver ses pneus ainsi que les rotules (ou biellette de direction) et les silent blocs. La qualité de l’amortissement doit bien être examinée lorsque l’on achète une voiture d’occasion !

Quel type de problèmes peut-on rencontrer avec ses suspensions ?

Le symptôme de vieillesse des suspensions est une fuite d’huile, qui ne se ressent pas nécessairement au comportement de la voiture mais qui se verra aisément par un professionnel lors d’un contrôle de routine. D’autres éléments des suspensions sont également à surveiller, comme les silentblocs de fixation ou les coupelles d’amortisseurs. Lorsque les roulis (inclinaison latérale de la voiture dans les virages) sont trop marqués, il faut s’inquiéter de l’état des suspensions.

Quand faut-il changer ses amortisseurs ?

Dès que l’on constate un changement de comportement de la voiture !

Il existe quelques tests basiques pour savoir si les amortisseurs sont à changer. Le premier test est celui du dos d’âne : si la voiture se tord d’un côté lors du passage d’un dos d’âne, alors un des deux amortisseurs est fatigué sur l’essieu concerné. Un autre test consiste à descendre d’un trottoir perpendiculairement à la route : la voiture ne doit pas rebondir plus d’une fois ou s’affaisser d’un côté. Enfin, si le train avant de la voiture « plonge » de manière excessive au freinage, il est probable que les amortisseurs soient fatigués.

quand dois je changer mes suspensions ?

De plus, si un ressort d’amortisseur rompt totalement, il faut impérativement le changer. Cette casse se manifeste par un claquement au niveau des ailes lorsque la voiture roule sur une route biscornue (par des ralentisseurs, par une chaussée déformée…).

Est-il possible de les changer soi-même et quel est le coût d’un amortisseur ?

Oui, il est possible de changer soi-même ses amortisseurs, mais cela nécessite quelques connaissances en mécanique ainsi que d’un compresseur de ressort (pour les suspensions McPherson). L’opération dure environ une demi-heure par amortisseur et un amortisseur coûte entre 50 et 200€ en fonction du modèle d’amortisseur.

De manière générale, un amortisseur se change tous les 5 à 10 ans et tous les 50 000 à 150 000 km en fonction de la conduite et du modèle de la voiture.

Rassurez-vous, nos inspecteurs examinent systématiquement le comportement d’une voiture lors de l’inspection de vente d’une voiture d’occasion ! Vous pouvez aussi trouver des informations dans le carnet d’entretien de votre voiture. Ainsi en achetant votre véhicule chez CapCar, un intermédaire de confiance, vous aurez une fiche technique précise de la voiture grâce aux 200 points de contrôle opérés par notre inspecteur. Alors pourquoi pas vous ?