Les arnaques de paiement lors de la vente de voiture d’occasion – CapCar
CapCar.fr
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Acheter ou vendre un voiture en confinement

Peugeot arbore un nouveau logo !

Sur quel site vendre ma voiture ?

Vendez votre voiture
au meilleur prix ✌️

Les arnaques de paiement lors de la vente de voiture d’occasion

Publié le 24.02.2017 - Mis à jour le 17.09.2018



La revente en ligne de biens de particuliers à particuliers est une pratique qui explose depuis quelques années, notamment pour les autos. 25% de la population française se rend chaque mois sur Leboncoin, pour acheter jeux vidéos, logement, voitures… Les escroqueries lors de la transaction sont devenues monnaie courante. Comment les éviter lors de la vente de son véhicule ?

comment sécuriser les paiements ?

Des modes de transaction divers et inégaux dans leur fiabilité

Pour réaliser un transfert d’argent dans le cadre de l’achat d’une voiture d’occasion, quatre moyens existent :

  •  Le chèque : C’est le moyen le plus fiable, la banque versant l’argent, mais il ne l’est pas autant qu’on pourrait le penser si on ne sait pas le vérifier. Il existe deux arnaques courantes avec le chèque.

1.  Les chèques en bois : faire la différence entre un chèque classique et un chèque de banque est essentiel. Dans le cas du chèque de banque, c’est la banque qui émet l’argent après avoir prélevé les fonds sur le compte du client. C’est donc un moyen de paiement à privilégier face au chèque classique, qui peut mettre le vendeur face à un chèque sans provisions, pour éviter de se retrouver sans voiture ni argent.

2. Les chèques falsifiés : De nombreuses imitations de chèques de banques circulent sur le marché ainsi que de chèques émis par des banques inexistantes. Il s’agit alors de vérifier l’existence de filigranes spécifiques, ainsi que de s’assurer de la véridicité de la banque. Pour cela, il vous est conseillé d’appeler la banque émettrice, au moyen d’un numéro trouvé dans l’annuaire et non du numéro écrit sur le chèque, pouvant déboucher sur un complice.

Pour plus de sérénité lors de la vente de sa voiture d’occasion, vous pouvez également passer par des sites dont le paiement est sécurisé, grâce à un service administratif interne destiné à la vérification des chèques de banque.

  • Le virement bancaire : Le virement bancaire présente un certain risque, surtout dans la vente entre particuliers. Effectivement, il arrive que l’acquéreur ait fait un virement, mais qu’il l’annule au dernier moment alors que la voiture a été échangée.C’est pourquoi, passer par un intermédiaire peut être une solution. Chez CapCar, nous sommes en possession de la voiture lors du transfert d’argent, ce qui permet donc d’éviter toute mauvaise surprise.
  • Les transferts d’argent via Moneygram, Western Union, Mandat Cash : Ces agences donnent la possibilité de faire des virements d’argent sans préciser qui recevra l’argent ; ce n’est donc pas un moyen de paiement sécurisé. N’utilisez ce moyen de paiement qu’entre proches ou personnes de confiance, et le bannir de la vente en ligne, surtout si la personne insiste pour fonctionner de cette manière.
  • Paiement en espèces : Pour des sommes importantes comme celle de voitures d’occasion, le paiement en espèces est déconseillé parce qu’en cas de litige, il est difficile de se retourner contre l’acheteur. Si vous souhaitez cependant utiliser ce moyen, veillez à garder une trace de la transaction par un écrit signé par exemple.

Pour plus de sérénité lors de la vente de sa voiture d’occasion, vous pouvez également passer par des sites dont le paiement est sécurisé, grâce à un service administratif interne destiné à la vérification des chèques de banque.

D’autres escroqueries existent autour du paiement

  • Virement d’un montant supérieur à celui demandé : Arnaque subtile, mais non moins fréquente. L’acheteur prétend, par étourderie, avoir réglé une somme trop importante, et exige un remboursement de la différence. L’honnête vendeur s’exécute, et l’acheteur se rétracte alors. Il convient alors d’être extrêmement vigilant, notamment si l’acquéreur réside à l’étranger, car les délais d’annulation sont plus longs.
  • Intervention d’un expert : Le vendeur peut se voir demander un contrôle du véhicule par un expert ainsi qu’un dédommagement préalable des frais de l’inspection. Dès lors, soyez sur vos gardes, il est fréquent que l’expert ne vienne jamais, ou alors qu’il soit un complice de l’escroc.
  • Scan ou photocopie de documents officiels : Il arrive parfois que l’acheteur veuille s’assurer de l’identité du vendeur, de son adresse etc, en demandant un scan de la carte grise par exemple. Veillez à ne jamais communiquer ces informations car elles pourraient être réutilisées à des fins frauduleuses.

La prudence est donc de rigueur dans l’achat et la vente de votre voiture d’occasion entre particuliers. A la moindre méfiance, abandonnez la transaction.

Vous pouvez aussi choisir de faire confiance à un intermédiaire comme CapCar !

Vous vendez votre voiture ? Faites confiance à un professionnel de l'occasion ! Kyump est l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 en France. Que vous vendiez ou achetiez une voiture d'occasion, vous pouvez profitez du meilleur : un prix de marché, pour l'achat et pour la vente, un véhicule de qualité inspecté et garantie, et la sécurité d'une transaction encadrée par des professionnels. Et tout ça, en touchant 20% de plus que si vous vendiez votre voiture à un professionnel et en achetant 10% moins cher que dans un garage. Alors pourquoi ne pas tenter l'aventure ?

CapCar.fr,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion