Vignette Crit’Air, bientôt obligatoire dans toutes les villes ? | CapCar (ex-Kyump) Vignette Crit’Air, bientôt obligatoire dans toutes les villes ? – CapCar (ex-Kyump)
CapCar.fr (ex-Kyump),
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Les nouveaux modèles d’auto-école

Zenpark, un bon plan pour se garer en 3 clics

La révolution du crédit en ligne

Votre cote auto gratuite en quelques clics :

Vignette Crit’Air, bientôt obligatoire dans toutes les villes ?

Publié le 16.10.2018 - Mis à jour le 20.08.2019



Les vignettes Crit’Air, ou certificats qualité de l’air sont un acte citoyen pour favoriser les véhicules les moins polluants. Ce certificat permet de classer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions polluantes, de l’âge du véhicule et de sa motorisation. Mais à quoi sert vraiment la vignette Crit’Air, et quelles sont les démarches à suivre pour se la procurer ? CapCar (ex-Kyump) vous dit tout ce que vous devez savoir !

nuage de mots crit air

La vignette Crit’Air, c’est quoi ?

Vignette Critair 1

Avec la vignette Crit’Air, moins votre véhicule pollue, plus vous bénéficiez d’avantages de circulation. Ces autorisations à circuler sont instaurés par les collectivités, qui déterminent selon des critères basées sur la nocivité des rejets polluants, l’autorisation au stationnement et à la circulation des véhicules dans les centres-villes. Ce certificat n’est obligatoire que dans certaines zones. Vous participez ainsi plus ou moins directement à la protection de l’environnement.

La vignette Crit’Air est un autocollant rond qui correspond à une classe de véhicule en fonction des émissions de polluants atmosphériques. Cet autocollant est à apposer sur votre voiture. Toutes les voitures sont concernées.

Est-elle obligatoire ?

Si la classification est identique dans toute la France, les avantages, les restrictions et les véhicules concernés dépendent de chaque collectivité territoriale en fonction de la situation locale. Ainsi, les vignettes Crit’Air sont obligatoires pour circuler dans Paris depuis le 16 janvier 2017 mais restent optionnelles dans la plupart des villes. D’autres villes ont d’ores et déjà pris des actions visant à contrôler le trafic lors des périodes de pic de pollution : Grenoble, Toulouse et Strasbourg, ou encore Lille et Lyon, deux villes dans lesquelles CapCar (ex-Kyump) est implantée. Et d’autres villes sont à venir !

Comment obtenir le certificat qualité de l’air Crit’Air ?

Obtenir la vignette en ligne

La demande se fait en ligne sur le site officiel de délivrance, muni de votre carte grise. Vous avez la possibilité de réaliser une demande en ligne gratuitement sur le moteur de recherche du site afin de prendre connaissance de la vignette qui sera attribuée à votre véhicule.

Pour effectuer votre demande de certificat, il vous suffit d’entrer les informations requises, dont vos numéros de plaques d’immatriculation et de carte grise. En quelques secondes, la base de données du système d’immatriculation des véhicules vérifie vos données et attribue de manière définitive le certificat correspondant au niveau d’émissions polluantes atmosphériques de votre voiture.

Après la validation de votre demande, vous recevrez par email une version électronique de votre facture, comprenant les informations de votre certificat. Elle vous servira également d’attestation jusqu’à la réception du certificat.

 A quel prix obtient-on cette vignette ?

Son prix est unique quelque que soit le véhicule. Depuis le 1er mars 2018, le prix de la vignette est fixé à 3,11 €, avec des frais de port de 0,51 €, soit un total de 3,62 €. Le certificat Crit’Air est un document sécurisé qui est théoriquement infalsifiable.

Qui est exempté de la vignette qualité de l’air ?

Il est vrai que tous les véhicules sont concernés, y compris les deux-roues, sauf :

  • Les véhicules d’urgence
  • Les véhicules de collection
  • Certains véhicules de transports de marchandises
  • Les engins agricoles
  • Les engins de chantier

Les sanctions possibles si vous roulez sans ce certificat

Se déplacer avec un véhicule non autorisé ou sans certificat qualité de l’air, en zone restreinte ou lors de pics de pollution dans les zones appliquant la circulation différenciée, est considérée comme une contravention de 3ème classe passible d’une amende de 68€ pour les véhicules légers et 135€ pour les poids lourds. Une amende est toutefois possible si votre vignette n’est pas visible ou si elle est contrefaite.

Cette sanction s’applique aux :

  • Voitures de particuliers
  • 2 ou 3 roues, quadricycles à moteur
  • Véhicules utilitaires légers

Ces infractions peuvent entraîner l’immobilisation du véhicule et sa mise en fourrière. Si vous circulez dans de grandes agglomérations, pour un prix extrêmement accessible, vous serez assurés que votre voiture sera en règle, preuve à l’appui. Alors n’hésitez pas à faire la démarche !

CapCar.fr (ex-Kyump),
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion