Boîtes automatiques : le récap selon les constructeurs automobiles – CapCar
CapCar.fr
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Le Baromètre CapCar

Comment bien choisir son auto-école ?

Toutes les futures BMW jusqu’en 2022

Votre cote auto gratuite en quelques clics :

Boîtes automatiques : le récap selon les constructeurs automobiles

Publié le 23.07.2020 - Mis à jour le 24.07.2020



Depuis 2003, avec la sortie de la première boîte automatique (DSG par Volkswagen), tous les constructeurs automobiles ont voulu développer ou faire développer leur propre boîte de vitesses automatique (BVA) pour ne peut pas être dépendant des autres. Voici, selon les marques, les différentes boîtes auto.

Volkswagen : première sur le marché

La boîte DSG , de Volkswagen est la première boîte auto à avoir vu le jour. Sortie en 2003, la boîte à double embrayage Direct Shift Gear (DSG) a révolutionné le marché de l’automobile. Dans ses dernières évolutions Volkswagen a sorti la DSG7 (7 rapports de vitesses) qui subit malheureusement quelques critiques. Deux versions de la DSG7 sont disponibles : celle de petit calibre (7 limitée à 250 Nm – Newton-mètre) qui équipe les petits moteurs) et une pour les modèles plus haut de gamme. La boîte DSG7 réservée aux petits calibres, qui représentent la plupart des modèles (car on trouve plus de moteur 1.6 TDI que de 3.0 TDI) est défectueuse à cause des deux embrayages à plaque sèche, qui use les embrayages trop rapidement. Concernant la DSG6 qui sont des BVA à huile qui sont lubrifiées en continu, il n’y a pas eu de soucis majeurs à déplorer.

Renault : la réponse française

Contrairement au groupe PSA qui a fait confiance à Aisin pour développer leur boîte de vitesses automatique. Le groupe Renault a fait appel à Getrag, Coentreprise commune aux groupes Ford et Magna. Renault introduit en 2010 sa boîte de vitesses automatique EDC (Efficient Dual Clutch). La boîte EDC est de type double embrayage et livre bataille aux boîtes de vitesses telles que la DSG de chez Volkswagen. Malgré des faiblesses de jeunesse, elle a su s’imposer dans la gamme du constructeur français comme une alternative aux versions à boîte manuelle de ses modèles.

Peugeot/ Citroën : EAT6 à EAT8

EAT8 est la nouvelle BVA du groupe PSA (Peugeot-Citroën), elle est compatible avec les modèles PEUGEOT 208, 2008, 308, 308 SW, 3008, 508, 5008, mais aussi sur la gamme Citroën C3, C4, SUV C5 Aircross et Berlingo. Comme pour l’EAT6, PSA a fait appel à Aisin pour développer leur boîte automatique, mais la dernière version a permis de réduire la consommation de 7% par rapport à l’EAT6 : en y ajoutant 2 rapports. Ces boîtes auto sont très fiables car ce sont des BVA traditionnelles, c’est-à-dire qu’elles ne disposent pas d’embrayage, mais d’un convertisseur de couple.

BMW : la concurrence allemande

Comme la boîte EDC de Renault la Steptronic S n’a pas été développée par le constructeur. En effet, ces deux boîtes auto ont été produites par Getrag. Ce sont donc des boîtes identiques à la différence que chaque marque peaufine les réglages électroniques à leur guise . Lancée depuis 2017, la Steptronic s’est initiée sur le marché comme double embrayage à 7 rapports. C’est une boîte de vitesses séquentielle (changement de rapport manuel sur une transmission automatique) disponible sur les voitures BMW, Mini et Rover.

Porsche : un savoir faire hors norme

La boîte de vitesses à double embrayage est plus performante que celle à simple embrayage. Initialement, elle était plutôt réservée pour les courses auto puisqu’elle permet d’avoir une meilleure fluidité et d’être plus rapide. Victime de son succès, elle a ensuite intégré le marché des voitures occasion ou neuves. On reprochait alors aux transmissions automatiques de réduire l’efficacité et le plaisir de conduite des modèles sportifs . Aujourd’hui, la boîte à double embrayage de 7 rapports PDK proposée par Porsche est l’exemple même que ces critiques ne sont plus d’actualité. Non seulement la boîte PDK convient parfaitement avec le caractère sportif de la mécanique mais assure surtout une conduite idéale même coincé dans les embouteillages.

Mercedes : une production en interne

BMW et Mercedes s’étaient mis d’accord pour que l’équipementier ZF produise leur BVA. BMW a décidé de changer pour Getrag et produit donc la même boîte auto que Renault (avec quelques modifications propres aux constructeurs). Quant à Mercedes, la marque a opté pour l’internalisation de la production . La boîte automatique 9G-Tronic est directement produite par Mercedes – qui dévoile encore une fois sa puissance d’ingénierie. Comme son nom l’indique elle est équipée de 9 rapports de vitesses et peut encaisser jusqu’à 1000 Nm de couple (à partir de 500 Nm vous atteindre les 250 km/h).

Le conseil Capcar : Achetez votre voiture à BVA chez CapCar Chez CapCar, nous vendons des voitures avec tous types de transmission. Les voitures sont contrôlées et garanties 6 mois. La garantie couvre la boite de vitesse ce qui vous offre une sécurité à l’achat.

CapCar.fr,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion