Publié le

Les disques de frein font partie des éléments les plus importants du système de freinage, puisqu’il s’agit de la pièce sur laquelle s’exerce le frottement permettant le ralentissement d’une voiture. Ce frottement induit une usure qui nous oblige à changer ces disques à certains moments. Mais comment savoir quand changer ses disques de frein ?

Comment fonctionne un disque de frein et pourquoi s’use-t-il ?

Les disques de frein sont utilisés dans l’ensemble des voitures modernes. Certaines voitures, notamment des voitures citadines, utilisent encore des freins à tambour à l’arrière, qui sont beaucoup moins performants que les disques.

Un disque de frein peut être fait à partir de différents matériaux :

  • Fonte ou alliage d’aluminium (le plus courant présent sur 99% des voitures)
  • Mélange de carbone et de céramique (sur certains véhicules sportifs)
  • Les voitures de course sont pour leur part pourvues de freins entièrement en carbone

Le disque de frein se fixe sur un moyeu de roue, au même endroit que la jante. il s’agit d’une pièce libre d’effectuer un mouvement de rotation vers l’avant ou vers l’arrière. Puisqu’il s’agit d’une pièce qui n’est pas supportée par les suspensions de la voiture, elle fait partie des masses « non suspendues » au même titre que les jantes ou les pneus, et le poids de ces pièces a une incidence forte sur le dynamisme de conduite d’une voiture.

Le disque est enserré par un étrier, qui contient des pistons, et ces pistons sont placés derrière les plaquettes de frein, qui elles-mêmes sont en contact avec le disque lors des phases de freinage. Cet étrier et ces pistons sont reliés à un système hydraulique commandé par la pédale de frein. Lorsque l’on applique une pression sur la pédale, la pression du système hydraulique augmente jusqu’aux étriers de frein qui la transmettent aux pistons, qui eux mêmes pour les plaquettes de frein vers les disques.

Lorsque la plaquette de frein entre en contact avec le disque, un frottement plus ou moins prononcé se forme, permettant de ralentir plus ou moins la voiture.

Quand faut-il remplacer ses disques de frein ?

C’est le frottement des plaquettes et des disques qui permet de freiner, mais celui-ci entraîne inévitablement une usure de l’un comme de l’autre. Les plaquettes sont celles qui s’usent le plus vite, il faut donc généralement les changer en premier. Elles sont par ailleurs moins onéreuses que les disques à remplacer. Une plaquette avant a en moyenne une durée de vie d’environ 30 000 km et jusqu’à 70 000 km pour une plaquette arrière.

Les disques de frein sont à remplacer en moyenne tous les 60 000 km. Il faut donc calculer qu’en moyenne, on change ses plaquettes avant 2 fois pour un changement de disque, et on change les plaquettes arrière en même temps que ses disques arrière, même si cela reste théorique et se doit d’être vérifié au cas par cas (l’utilisation que vous avez de votre voiture peut faire grandement varier ces chiffres).

Vous pouvez également demander conseil à votre garagiste, ou prendre connaissance de l’état d’usure lors d’une visite au garage ou chez votre concessionnaire.

Il faut changer ses disques de frein quand ils sont usés, soit tous les 60000km en moyenne

Vous pouvez également retrouver les informations concernant les changement de plaquettes et de disques de frein dans le carnet d’entretien fourni avec la voiture par le constructeur. Il vous permet de savoir quand faire l’entretien de sa voiture pour chacun des organes d’usure de la voiture.

Comment repérer un disque de frein usé ?

Il faut savoir que repérer un disque usé est plus complexe qu’il n’y parait, mais cela reste tout à fait possible ! Grâce aux conseils suivants, vous saurez reconnaître sans vous tromper un disque en bon état, un disque usé mais encore bon et un disque complètement usé et à changer impérativement.

Il faut savoir qu’au contraire des plaquettes, qui sont soit en bon état soit trop usées, un disque de frein peut encore servir même si son aspect semble déroutant. Une plaquette de frein a une garniture qui s’amenuise au fil du temps jusqu’à atteindre sa limite : le témoin d’usure. Une fois ce témoin atteint, la plaquette est considérée comme trop usée et doit être changé assez rapidement car il ne reste presque plus de garniture et cela peut devenir dangereux ou engendrer une usure prématurée du disque notamment.

Le disque quant à lui, peut avoir une surface qui le fait paraître très usé ou tout simplement mort, tandis qu’il peut encore faire son office. Comme une plaquette, l’épaisseur du disque s’amenuise avec le temps mais son usure est plus lente. Voici les principales situations que vous pouvez retrouver sur un disque et qui vous permettront de savoir s’il doit être changé ou non.

Je peux continuer à utiliser mon disque si :

  • Il est usé sur le bord : si le disque est usé sur le bord, ce n’est pas très grave. Cela peut notamment être dû à un frottement de l’arrière de la plaquette de frein, son dos, contre le bord du disque lorsque la plaquette arrive en toute fin de vie. Cela ne veut pas dire que le disque est bon pour la poubelle !
  • Il est usé avec des vagues dessus : si le disque présente des marques qui ressemblent à des vagues ou des ondulations, il ne faut pas s’alarmer. C’est très souvent le cas et c’est simplement les freinages répétés et l’usure de manière générale qui peuvent prononcer ce phénomène. S’il devient trop important, il peut devenir un prétexte de changement, mais en général, ça ne l’est pas. Une plaquette neuve se fera à cette forme particulière au fil des freinages et cela n’entachera pas les performances de ralentissement.
  • Le disque est bleui : un disque peut être bleui à cause d’une surchauffe, causée par un freinage long et appuyé. Tant qu’il n’est ni fêlé, ni voilé, et qu’il n’est pas hors cote, vous pouvez tout à fait continuer à utiliser un disque bleui par une chaleur élevée.

Je dois remplacer impérativement mon disque si :

  • Il est fêlé : c’est un fait rare, mais il peut arriver qu’un disque vienne à se fêler, notamment si le métal est vieux et en mauvais état et qu’il a perdu de ses qualités. Si cela arrive il faut impérativement le changer au plus vite et contrôler l’état des plaquettes et de l’étrier.
  • Il est cassé : ceci est encore plus rare. Si un disque casse, c’est probablement qu’aucun entretien n’a jamais été effectué sur le système de freinage et qu’il est en mauvais état, ou fait rarissime, que le métal composant le disque ou le disque en lui-même aient un défaut de fabrication. En cas de casse de disque, faites vérifier tout le système de freinage et remplacez le éventuellement.
  • Il est hors cote : Tous les constructeurs automobiles et tous les fabricants de disques de frein déterminent une usure maximale de disque à respecter par modèle. Cette usure est établie par un barème qui détermine qu’un disque est considéré comme usé quand son épaisseur s’est réduite entre 10% et 15%.
  • Il est frotté sur une face : la face du disque peut être frottée à cause d’une plaquette de frein trop usée. Comme nous l’expliquions pour le disque usé au bord, si l’on continue de rouler alors qu’il n’y a plus de garniture sur la plaquette de frein, c’est la ferraille de la plaquette qui vient au contact du disque et qui peut le marquer de manière assez franche. Une fois que cela est fait, nul ne sert de remettre des plaquettes neuves à la place car le disque abîmé usera très vite et de manière inégale les plaquettes.

Changez vos disques de frein avant de vendre votre voiture

Si vous souhaitez vendre votre voiture et que votre kilométrage ou l’état de vos freins le nécessitent, nous vous conseillons de le faire avant la vente. Outre leur aspect visuel fatigué, des disques en mauvais état peuvent s’avérer dangereux pour les performances de freinage de votre véhicule et engendrer des risques pour le nouvel utilisateur, tout comme des pneus ou des suspensions fatigués.

C’est pour cette raison qu’en cas de vente nous vous conseillons de systématiquement faire contrôler votre système de freinage. Cette vérification est faite durant le contrôle technique mais aussi durant l’inspection réalisée par CapCar si vous décidez de vendre votre véhicule avec nous ! De même, trouvez votre nouvelle voiture d’occasion controlée par nos mécaniciens.