Publié le

Vous vendez votre voiture et vient la question du règlement… Que faut-il savoir pour que la transaction se passe au mieux ? Quelles précautions faut-il prendre ? Découvrez les astuces qui vous permettront de vendre votre voiture en adoptant le virement bancaire comme mode de transaction, tout en évitant les arnaques.


Qu’est-ce qu’un virement ?

Il existe le virement domestique

Il faut sélectionner le donneur d’ordre et déterminer le bénéficiaire. Les informations que vous devez généralement mettre à propos de ce dernier sont son nom et son RIB complet. Le RIB est composé du code banque (5 premiers chiffres), du code guichet (5 chiffres suivants), du numéro de compte (11 chiffres maximum) et de la clé RIB (2 chiffres).

Une fois le montant de la transaction inscrit, vous pouvez inscrire une date et dans un souci pratique, il est aussi possible de noter quelque chose en communication, une référence par exemple.

Mais aussi, le virement européen

Ce virement nécessite l’utilisation du code IBAN et du code BIC. Ces codes peuvent être obtenus en regardant sur vos relevés d’identité bancaire ou en vous adressant à votre banque.

  • L’IBAN qui signifie « International Bank Account Number » est votre numéro de compte bancaire, votre RIB au format européen. L’IBAN va permettre à la banque d’identifier votre compte bancaire.
  • Le code BIC (Bank Identifier Code) appelé aussi code SWIFT, est l’identifiant international normalisé de la banque.

Pour le virement international

Les principes d’identification peuvent être différents en fonction des pays. Sachez que dans ce cas, on parlera bien de SWIFT concernant l’identification de la banque.

Quelle démarche pour prouver le virement ?

Enfin, pour la validation de votre virement en ligne et/ou pour ajouter un bénéficiaire à votre liste, la banque demande en général un code secret ou mot de passe. Les méthodes d’authentification sont différentes selon les banques. Bien sûr, vous pouvez également faire un virement en téléphonant à votre banquier ou en vous rendant dans votre agence bancaire.


Vendre sa voiture par virement, à qui ?

Si vous passez par un professionnel

C’est le mode de paiement à privilégier. En effet, l’argent sera visible beaucoup plus rapidement sur votre compte. Les comptabilités des professionnels de l’automobile privilégient par ailleurs les paiements par virement bancaire pour des raisons de rapidité.

Si vous passez par des particuliers

Il n’est pas recommandé d’accepter un paiement par virement bancaire. En effet, si des particuliers vous proposent de vous régler via un virement bancaire sur votre compte rien ne vous assure que des chèques volés n’ont pas été déposés sur le compte avec lequel le virement sera fait.

Quel délai pour un virement bancaire ?

La date d’opération est la date à laquelle votre banque enregistre une opération de débit ou une opération de crédit liée à un virement bancaire. Il existe 2 cas de figure pour que l’opération de virement soit effective :

  • Si l’ordre de virement est ordonné à une heure proche de la fin du jour ouvrable, il sera considéré comme reçu le jour ouvrable suivant
  • Si le moment de réception n’est pas un jour ouvrable (cela arrive tout particulièrement lorsque l’ordre est donné sur Internet), l’ordre de virement est considéré comme reçu le jour ouvrable suivant.

Il existe aussi des transactions sécurisées via des sites internet comme Paycar !

Des sites internet comme Paycar proposent de sécuriser les paiements des voitures achetées entre particuliers. Sur ce site, le vendeur et l’acheteur donnent leur identité et un RIB. Après une vérification faite par le site, les statuts du vendeur et de l’acheteur sont alors validés, le virement s’effectue suite à l’échange et la transaction est finalisée.

Les avantages pour l’acheteur sont qu’il n’y a pas de chèque ou de liquide à transporter, ni de chèque de banque à commander. Pour le vendeur, l’argent est crédité immédiatement sur le compte et il n’y a pas de risque de faux. Pour les deux parties, plus besoin de réaliser l’achat pendant les horaires contraignants d’ouverture des banques.

Une commission fixe de 29 euros est demandée au vendeur uniquement, c’est tout ! il n’y a aucun frais de dossier ni pour l’acheteur, ni pour le vendeur ! En fin de compte, tout cela est possible car les deux interlocuteurs ont accepté de jouer le jeu en montrant leur honnêteté et en prouvant leur identité. Ils ont décidé de placer l’argent au centre en laissant l’acheteur le contrôler et le vendeur le visualiser. De cette façon, ils ont redonné un équilibre à cet échange en transformant ce qui était auparavant un moment de stress et de contraintes, en une transaction sereine et autonome réalisée en toute sécurité.