Est-ce une bonne idée de vendre son véhicule diesel en ce moment ? – CapCar
CapCar.fr
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Durée du contrôle technique

Courroie d’accessoire : comment vérifier son état avant de vendre son auto ?

Moteur voiture : quel impact sur le prix de vente de votre véhicule ?

Vendez votre voiture
au meilleur prix ✌️

Est-ce une bonne idée de vendre son véhicule diesel en ce moment ?

Publié le 17.01.2022 - Mis à jour le 23.01.2022



En 2012, les véhicules diesels représentaient 75% des ventes de véhicules neufs contre 30% en 2020 et 20% en 2020. Loin de son essor des années 1990-2000, le diesel, également appelé gazole, est accusé de tous les maux. Lors de l’achat de votre véhicule, vous aviez fait le choix du diesel et face à ces chiffres qui annoncent le déclin de la demande de véhicules neufs roulant au diesel, il est légitime de se demander si le temps est venu de vendre votre voiture.

Plein essence

La fin du diesel ?

Les moteurs diesel seront bientôt des reliques ! La lutte contre le réchauffement climatique et les maladies respiratoires semble avoir signé la fin progressive du gazole. Les voitures diesel mises en circulation avant le 1er janvier 2006 et motos diesel d’avant 2004 diesel sont interdites depuis juillet 2021 au-delà de l’autoroute A86 et non plus seulement à l’intérieur de Paris. Une mesure mise en place pour lutter contre la pollution. A compter de juillet 2022, l’interdiction de rouler dans la “Zone de Faible Émissions mobilité” (ZFE-m) s’étendra aux véhicules de catégorie Crit’Air 3 (moteurs diesel d’avant 2010 et essence d’avant 2006). Puis, en 2024 seuls les véhicules de catégorie Crit’Air 1 pourront circuler (seulement les véhicules essence mis en circulation après 2011). Il faut donc retenir que le diesel sera interdit à Paris en 2024 dans le cadre du Plan Climat. Par ailleurs, de nombreuses villes marchent dans les pas de la ville de Paris et souhaitent ou ont déjà enclenché le processus d’interdiction des véhicules diesel. On retrouve par exemple les villes de Grenoble, Lyon, Marseille, Toulon, Saint-Etienne, Strasbourg, Nice… Selon le plan mobilités, les véhicules diesel devraient disparaître d’ici 2040 en France. C’est par ailleurs, l’explication logique au développement de nouvelles marques de voitures électriques. La Suède, les Pays-Bas, le Danemark ou encore l’Inde tablent eux sur 2030. Soyez donc vigilant à la catégorie Crit’Air à laquelle votre véhicule appartient et la région dans laquelle vous souhaitez le vendre.

La demande de véhicules diesel d’occasion ?

Malgré ses vices, le diesel reste un carburant performant d’un point de vue écologique et économique. En effet, bien que les prix des carburants convergent, il existe un point de basculement en termes de kilomètres, à partir desquels il est plus rentable de rouler au diesel. Cela est dû à des moteurs beaucoup moins gourmands en carburant. Avec un prix d’achat souvent supérieur pour des moteurs diesel, vous pouvez calculer le nombre de kilomètres nécessaires pour que votre véhicule diesel vous coûte moins cher qu’un véhicule essence. Pour choisir entre un moteur diesel et essence , il vous suffit d’appliquer la formule suivante:

((Prix Modèle Diesel – Prix Modèle Essence) x 100) /
((Conso essence x Prix litre) – (Conso Diesel x Prix litre))

Par exemple dans le cas du Nouveau duster avec un prix moyen du diesel à 1,60 euros début janvier et le SP95 à 1,70 euros :

Consommation Renault

seuil de rentabilité diesel = ((17 290-14 990)*100)/(6,7*1,7-4,8*1,6) = 61994

C’est-à-dire qu’à partir de 61 994 km, il revient moins cher d’avoir acheté un véhicule diesel. Grâce à sa faible consommation, l’autonomie des véhicules diesel reste un atout comparé aux nouveaux véhicules électriques, hybrides et même essence. C’est pourquoi de nombreux conducteurs sont toujours adeptes des véhicules fonctionnant au diesel, notamment les personnes qui souhaitent conduire des véhicules lourds type SUV ou qui ont de nombreux kilomètres à parcourir.

Ainsi la demande pour les véhicules diesel d occasion est en diminution, mais reste forte aujourd’hui puisque ces derniers sont performants et sont rachetés à plus petits prix que des véhicules à essence à cause des lois en vigueur et leur interdiction progressive. Ces nouvelles lois en vigueur vont progressivement créer un afflux de véhicules fonctionnant au gazole sur le marché de l’occasion, ce qui baissera fortement les prix à court terme. Il y a en effet un risque que le marché s’écroule si les villes accélèrent leur processus d’interdiction.

Dès aujourd’hui, pour un véhicule diesel ancien, il vaut souvent mieux profiter de la prime à la conversion (vous pouvez vous renseigner sur le site du gouvernement) afin de racheter un véhicule moins polluant, plutôt que de le brader. En revanche, pour des véhicules plus récents, il est sûrement temps de vendre sur les sites d’annonces. Vous pouvez faire dès maintenant une estimation de votre voiture sur CapCar.

Face au déclin du diesel et aux craintes liées à la revente d’un véhicule, c’est peut être le moment idéal pour vendre votre voiture diesel et vous libérer l’esprit de la peur de faire une vente inférieure à vos espérances. Finalement, pour choisir le meilleur moment pour vendre votre véhicule avec un moteur diesel, soyez attentif aux nouveaux projets environnementaux dans votre ville et dans votre région, à l’évolution des prix du carburant ou encore aux plans d’incitation et d’aide à la conversion. Moins le diesel sera cher, plus votre véhicule aura de la valeur , mais plus vous attendrez, plus les véhicules diesel seront repoussés hors des grandes villes et votre véhicule perdra de la valeur.