Préparer sa voiture avant de partir en vacances – CapCar
CapCar.fr
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Durée du contrôle technique

Courroie d’accessoire : comment vérifier son état avant de vendre son auto ?

Moteur voiture : quel impact sur le prix de vente de votre véhicule ?

Vendez votre voiture
au meilleur prix ✌️

Préparer sa voiture avant de partir en vacances

Publié le 29.07.2016 - Mis à jour le 04.07.2019



La période des grands départs arrive, assurer votre sécurité est primordial. Comme chaque année, le départ en vacances vous expose à de nombreux dangers. Certains peuvent être facilement évités en suivant certaines règles de bon sens. Quelles précautions prendre avant le grand départ ?

comment préparer sa voiture pour le départ en vacances ?

1. Assurez vous que votre véhicule est en bon état

Pour cela, vous pouvez prendre rendez-vous chez un garagiste, mais pensez à vous en préoccuper quelques semaines avant votre départ. Ces techniciens sont souvent débordés avant les départs en vacances. Pour faire quelques économies, vous pouvez aussi bien faire vous même votre propre révision. A la manière de nos inspecteurs mécaniciens, voici une check-list des points à vérifier :

  • Contrôler la pression des pneus: elle doit être vérifiée tous les mois, surtout si vous roulez beaucoup. Rendez-vous dans une station-service et assurez-vous que la pression de votre pneu correspond à celle préconisée par le constructeur. Procédez à l’identique pour les quatre pneus (attention, la pression des roues arrières peut différer de celle des roues avant). Pensez également à vérifier votre roue de secours ; si vous crevez, une roue de secours dégonflée ne vous sera pas d’une très grande utilité ! Afin d’évaluer l’usure des pneus, munissez-vous d’une jauge de profondeur et mesurez la profondeur des rainures. Celle-ci doit être de minimum 1,6 mm.

  • Faites les niveaux: Cela consiste à contrôler les niveaux d’huile (à vérifier tous les deux mois), de liquide de refroidissement (à changer tous les 3 ans) et liquide de frein (doit être changé tous les 3 ans). L’emplacement des différents réservoirs ainsi que la façon de les ouvrir/fermer sont décrits sur le manuel d’entretien du véhicule.

  • Assurez-vous du bon état des disques et plaquettes de frein. Ce sont les composants les plus sollicités au freinage ; ils sont donc déterminants pour votre sécurité !

  • Enfin évaluez le fonctionnement des feux: Avoir des feux hors d’état de marche peut-être passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 450€ ! Vérifiez également l’état des essuie-glaces, car même si c’est l’été, une averse est vite arrivée !

2. Préparez votre trajet à l’avance

Pour éviter stress et énervement au volant, pensez à vous munir d’un GPS, ou d’une carte associée à un itinéraire, ou utilisez une application dédiée ! Nous vous recommandons également de vous renseigner sur l’état du trafic et de la route la veille. Pendant le trajet sur l’autoroute, allumez la radio sur la 107.7 de temps à autre pour obtenir des informations sur d’éventuels ralentissements, accidents ou dangers.

3. Préparez les papiers de la voiture

Les périodes estivales de grands départs sont généralement marquées par une plus grande fréquence des contrôles. Partez donc munis de tous les papiers nécessaires : le permis de conduire, le certificat d’immatriculation (carte grise), et l’attestation d’assurance (carte verte). Faites aussi attention aux équipements obligatoires à bord de votre voiture : le gilet de sécurité et le triangle de signalisation, un éthylotest et une roue de secours. Pensez à vérifier les législations étrangères si vous partez à l’étranger, car les exigences peuvent être différentes. En Belgique ou au Royaume-Uni par exemple, il est nécessaire de posséder une trousse de secours ainsi qu’un extincteur.

4. Soyez prudents !

Une fois venu le jour du départ, soyez attentifs sur la route et ne mettez pas votre vie en danger pour arriver une heure plus tôt à votre destination. Rappelez-vous de privilégier avant tout votre sécurité. Faites une pause toutes les deux heures, et si vous êtes fatigués, mieux vaut faire une sieste et arriver vingt minutes plus tard que d’avoir un accident.