Comment vendre une voiture en panne ? – CapCar
CapCar.fr
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Durée du contrôle technique

Courroie d’accessoire : comment vérifier son état avant de vendre son auto ?

Moteur voiture : quel impact sur le prix de vente de votre véhicule ?

Vendez votre voiture
au meilleur prix ✌️

Comment vendre une voiture en panne ?

Publié le 21.07.2018 - Mis à jour le 17.12.2019



Anomalie survenue à la suite d’un accident ou spontanément, votre voiture est en panne et vous souhaitez la vendre. Ce cas particulier doit être bien traité afin de ne pas vous attirer d’ennuis. Ainsi, quelles sont les démarches pour vendre votre voiture lorsqu’elle est en panne ?

Comment vendre une voiture en panne ?

Faire diagnostiquer sa panne de voiture

La première chose à faire lorsque votre voiture tombe en panne est bien entendu de la faire examiner dans un garage, une concession ou un centre auto afin d’en déterminer l’origine et la gravité. Trois types de pannes existent :

  • La panne mécanique
  • La panne électrique
  • La panne électronique.

Ces 3 types de pannes dépendent de l’élément en panne sur votre voiture. Les mécaniciens utilisent généralement une valise diagnostique qui leur permet de savoir instantanément d’où provient l’anomalie. Une fois la gravité de la panne déterminée deux options s’offrent à vous :

  • Réparer votre voiture puis la vendre
  • Tenter de la vendre en panne.

Faire fonctionner votre assurance auto

Un point majeur de la décision d’effectuer ou non les réparations est le type d’assurance que vous avez.

  • Si votre voiture a moins de 2 ans sachez qu’elle est sous garantie constructeur. S’il s’agit d’un défaut de conception ou d’une pièce défectueuse, c’est-à-dire un défaut présent avant la vente empêchant la voiture de fonctionner normalement, le constructeur a pour obligation de remplacer la voiture ou de payer les réparations.
  • Si votre voiture n’est plus sous garantie constructeur, c’est à votre assurance auto qu’il faut faire appel. Il existe différentes assurances plus ou moins couvrantes. Les garanties ne prennent pas souvent en charge tous les types de panne.

Ainsi, si votre assurance couvre, même partiellement, les réparations de votre voiture, il est grandement préférable de les effectuer avant de vendre votre voiture afin d’en obtenir le meilleur prix lors de la vente.

Les différentes assurances auto et les couvertures que vous pourrez en attendre L'assurance la plus économique est l'assurance dite "au tiers". Il s'agit du minimum requis pour rouler avec une voiture, la responsabilité civile. Cette assurance couvre les dommages causés à une voiture lors d'un accident si vous êtes le responsable mais tous les dommages causés sur votre voiture sont à vos frais. Ensuite, la plus chère est l'assurance dite "tous risques" qui couvre tous les dommages qui peuvent survenir sur la route. Vous devez donc choisir votre assurance selon vos besoins mais aussi vos moyens.

Vendre une voiture en panne 

La loi est très simple, toutes les voitures de plus de 4 ans doivent avoir un contrôle technique datant de moins de 6 mois pour être vendues à un particulier légalement.

1. Le cas des véhicules non-roulants

Evidemment les véhicules non-roulants ne peuvent plus passer le contrôle technique et il n’est donc pas possible de les vendre directement à un particulier. Si vous ne souhaitez vraiment pas effectuer les réparations avant la vente, vous avez deux solutions:

  • Envoyer votre voiture dans un centre VHU: il est possible de « vendre » votre voiture pour destruction. La casse vous demandera 50€ pour le déplacement de votre voiture jusqu’à la casse. Cette option est particulièrement intéressante si vous êtes éligibles à la prime à la casse (nouvellement prime à la conversion dont les critères d’éligibilité ont changé en 2018). Selon le type de véhicule que vous mettez à la casse et celui que vous rachetez vous pouvez récupérer jusqu’à 1 000€ pour les foyers imposables et 2 000 euros pour les foyers qui ne le sont pas.
  • Faire appel à un professionnel: Bien que les particuliers ne soient pas aptes à récupérer votre voiture sans contrôle technique, certains professionnels accepteront de reprendre votre voiture pour en utiliser les pièces ou pour la reconditionner. En effet, les professionnels ont l’autorisation d’acheter des voitures avec des défauts de contrôle technique. Cette alternative vous permet de récupérer un peu d’argent sur la vente de votre voiture tout en vous séparant facilement de votre voiture en panne. Si vous n’êtes pas éligible à la prime à la conversion c’est la meilleure solution. Sachez tout de même que les offres des professionnels seront assez basses mais toujours mieux que rien.

2. Le cas des véhicules roulants

Depuis 2018, le contrôle technique a été réformé et se focalise sur 3 catégories. Anciennement, il se focalisait uniquement sur les défaillances mineures et les défaillances majeures mais une troisième catégorie est apparue : les défaillances critiques.

Les défaillances majeures impliquent une contre-visite, le propriétaire doit donc dans un délai de 2 mois réparer le défaut puis repasser le contrôle technique.

En revanche, les défaillances critiques doivent être traiter le jour même. Vous êtes dans l’obligation de vous rendre dans un garage dans les 24h. Ainsi, en cas de défaillance critique, une seule solution: effectuer les réparations. En cas de défaillance majeure cependant, la contre visite du contrôle technique peut être effectué par le futur propriétaire si vous réalisez la vente dans les 2 mois impartis. Si vous ne souhaitez pas effectuer les réparations de votre voiture 2 solutions s’offrent à vous:

  • Vendre votre voiture à un particulier: La loi demande un contrôle technique valide. Ainsi, une contre-visite (dans le cas d’une défaillance majeure et non pas critique) n’empêche pas la vente de votre voiture à un particulier. L’acheteur devra donc lui même réaliser les réparations de la voiture dans le délai imparti (2 mois à compter de la date du contrôle technique). Les acheteurs peuvent être très réfractaires à acheter une voiture lorsque le contrôle technique indique une contre-visite. Vous devrez donc obligatoirement baisser le prix de votre voiture afin de les convaincre. Il est souvent plus intéressant de payer les réparations de la voiture avant la vente afin d’en obtenir un meilleur prix.
  • S’adresser à un professionnel: Il s’agit de la même solution proposée dans le cadre d’un véhicule non-roulant mais les offres seront quand même plus intéressantes avec une voiture en état de rouler.

Le service CapCar Chez CapCar, nos mécaniciens effectuent une vérification de toutes nos voitures pendant 2 heures et sur 200 points de contrôle. Si certains défauts sont présents nous demandons au vendeur d'effectuer les réparations avant la vente mais il est aussi possible de négocier une décote avec un potentiel acheteur qui payera la voiture moins chère mais effectuera les réparations de son côté.