Publié le

Une voiture gagée ne peut être vendue immédiatement, dès que son propriétaire le souhaite. Il est en effet nécessaire de faire lever le gage pour parvenir à vendre son véhicule. Coup d’oeil sur le gage et les démarches à effectuer pour le retirer avant de vendre sa voiture.

Qu’est-ce qu’une voiture gagée ?

Une voiture est gagée si le propriétaire a eu recours à un prêt pour acquérir son véhicule. Le prêt sur gage est une opération régulée qui nécessite l’expertise des commissaires-priseurs pour déterminer le prix de la voiture. Cependant, une voiture peut être gagée autrement. En cas de contraventions non-payés ou de saisie du véhicule par un huissier, la voiture sera considérée comme gagée et ne pourra pas être vendue.

Ainsi, une voiture gagée n’appartient pas entièrement à son propriétaire et sa vente est interdite. Pour la céder, il est obligatoire d’obtenir un certificat de non-gage.

Les risques d’une voiture gagée

En cas de vente d’une voiture gagée, l’acheteur ne pourra pas immatriculer la voiture, il faut donc impérativement vérifier que le numéro d’immatriculation de la voiture concorde avec celui du certificat de non-gage, certaines personnes mal intentionnées n’hésiteront pas à vous donner de mauvais documents pour vous piéger.

Si la voiture est déjà achetée, vous devez recontacter le vendeur pour lui demander de résoudre le litige, si ce dernier ne répond pas, vous devrez alors vous adresser à la justice pour obtenir l’annulation de la vente.

quelles sont les risques voiture gagée ?

Tant que le gage ne sera pas levé, la voiture qui vous a été vendu ne vous appartiendra pas aux yeux de la loi.

Comment obtenir un certificat de non-gage ?

Le certificat de non-gage, ou certificat de situation administrative, est un document contenant les informations administratives d’une voiture et qui permet l’immatriculation du véhicule. Ce document est donc essentiel pour une personne qui souhaite vendre sa voiture ainsi que pour les potentiels acheteurs.

Deux types de certificat de non-gage existent :

  • Le certificat simple, qui atteste que la voiture n’est pas gagée et qu’elle peut être vendue sans encombre, il peut être facilement obtenu sur internet.
  • Le certificat détaillé, qui n’est disponible que lorsque la vente est empêchée par un gage, seule la préfecture peut le délivrer, il permet au propriétaire de savoir précisément les créanciers et les montants qu’il doit rembourser pour s’acquitter de ses dettes.

Comment lever un gage ou une opposition sur ma voiture ?

Le certificat de non-gage détaillé indique les raisons du blocage de la vente de la voiture. Il est impératif de rembourser intégralement ses dettes pour pouvoir commercialiser son véhicule d’occasion. Il en est de même pour une voiture en leasing (Location avec option d’achat), la totalité des remboursements doivent être effectués avant l’échéance. Une fois l’intégralité des crédits payés, l’organisme financier auquel vous avez remboursé le crédit demandera la levée du gage et vous pourrez alors vendre librement votre voiture.

Diverses raisons peuvent faire opposition à la vente de la voiture :

  • Les amendes non-payées doivent être réglées pour lever l’opposition
  • Si la voiture est déclaré comme « véhicule gravement accidenté », il ne peut être vendu avant une réparation permettant une remise en conformité
  • Si la voiture est saisie par un huissier de justice, il faut contacter ce dernier pour payer les sommes dues.

Que faire une fois ces opérations effectuées ?

Dès lors que les remboursements ont tous été effectués, votre véhicule est libéré de toutes contraintes et vous êtes libre de le vendre. Pour cela, vous pouvez le confier à un concessionnaire afin de réaliser la vente rapidement, néanmoins, ceux-ci prélèvent une importante commission et les revenus seront moins élevés qu’au cours d’une vente entre particuliers.

Une autre solution qui s’est développée ces dernières années est l’intermédiaire de confiance dans la vente de particulier à particulier, permettant des gains à la fois pour le vendeur et pour l’acheteur. Pour vous aider dans cette transaction, des intermédiaires comme CapCar se chargent de tous le processus d’inspection et de vente de votre voiture, s’assurant notamment que la voiture est non-gagée, le tout à des prix avantageux. On estime qu’avec les intermédiaires, les vendeurs gagnent 20% de plus qu’en ayant recours aux concessionnaires. Alors pourquoi pas vous ?