Publié le

Lors de l’ achat d’une voiture d’occasion, il est utile, voire nécessaire de consulter l’historique du véhicule en question. En effet, tout comme lors d’un entretien d’embauche, connaître le passé d’un véhicule permet de se faire une idée de son état actuel réel. C’est aussi un moyen pour valoriser son véhicule avant la vente. Depuis 2019, acheteurs et vendeurs peuvent consulter de manière gratuite et facile ces données essentielles.

A quoi sert l historique d’une voiture ?

a) Lors de l’achat :

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, l’aspect visuel du véhicule est primordial mais un acheteur ne peut limiter sa prise de décision à cela. L’aspect extérieur cache certaines fois des vices cachés comme des réparations suite à un accident non déclaré lors de la vente. Ce genre d’incident peut avoir engendré des dommages non visibles mais durables. C’est pourquoi, il est primordial de s’intéresser à l’historique d’une voiture achetée en seconde main. En effet, un véhicule accidenté mais réparé n’a pas la même valeur qu’un modèle identique mais dont l’historique est vierge. Ce peut être un critère pour vous pour refuser une offre ou pour négocier à la baisse le prix affiché.

b) Lors de la vente :

Lors de la vente d’une voiture, certains documents sont obligatoires et d’autres facultatifs. Présenter l’historique d’une voiture n’est pas obligatoire mais conseillé pour tirer le meilleur de sa vente. En effet, fournir le pedigree d’une voiture est une preuve de transparence et un gage de confiance.
Tout comme le carnet d’entretien qui correspond au carnet de santé de l’auto, l’historique d’un véhicule d’occasion permet à votre annonce de se démarquer des autres présentes en ligne.

La carte grise : unique document nécessaire pour obtenir le rapport

a) Histovec :

Depuis 2019, le rapport d’historique de tous les véhicules est accessible sur le site du ministère de l’intérieur. Ce service public gratuit s’appelle « Histovec », il produit un rapport des faits marquants enregistrés dans le fichier national du Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV). Des mise à jour sont effectuées dès qu’un changement est recensé sur la situation administrative du véhicule ou suite à des réparations effectuées chez un garagiste.
Le rapport Histovec contient :
la date de la 1ère mise en circulation
les changements de propriétaires
les accidents ayant conduit à des réparations effectuées chez des garagistes agréés
les dates et bilans des contrôles techniques
l’historique du kilométrage
les caractéristiques techniques du véhicule
la situation administrative de la voiture
En effet, l’historique du véhicule d occasion fourni par Histovec inclus la situation administrative qui est obligatoire lors de la vente d’un véhicule pour attester que le véhicule n’est ni volé ni dans une situation d’opposition. Dès lors pas besoin du certificat de non gage (équivalent du certificat de situation administrative) si le vendeur partage ce document à l’acheteur lors de la transaction.

b) Comment fonctionne Histovec :

Seul les propriétaires des véhicules ont accès au rapport disponible en ligne sur le service du gouvernement. Il est tout de même possible pour les acheteurs potentiels de faire une demande au propriétaire via le site du gouvernement.
Pour se connecter à Histovec, il suffit d’inscrire le numéro d’immatriculation, les données nominatives du véhicule ainsi que la date du certificat d’immatriculation, a retrouvé sur la carte grise. C’est pourquoi les démarches doivent être faîtes par le détenteur de la carte grise c’est à dire le propriétaire.
Cependant, Histovec ne recense pas les informations de certaines plaques d’immatriculation, notamment suite aux changements des plaques en 2009. En raison de l’ancienneté de certains véhicules, il se peut que vous tombiez sur une page blanche. Dans ce cas, vous pourrez échanger par courriel avec le service via une adresse qui vous sera transmise.

Passer par Capcar pour éviter les mauvaises surprises à découvrir sur le rapport Histovec

a) Si vous êtes vendeurs :

Si vous êtes vendeurs, nous vous conseillons dans un premier temps d’utiliser le rapport Histovec afin de rédiger votre annonce à publier en ligne. Il vous permettra de rédiger une annonce pertinente, riche en informations et intéressante. Mieux vaut trop d’informations que pas assez. L’indication de détails peut faire pencher la balance en votre faveur lorsqu’un acheteur potentiel hésite entre deux véhicules. Vous pouvez aussi passer par Capcar qui se charge de l’ensemble des démarches à effectuer et de la rédaction professionnelle de vos annonces sur l’ensemble des sites d’annonces. Dans un second temps, il est utile de proposer l’historique du véhicule en vente afin de justifier le prix affiché et de rassurer les acheteurs potentiels.

b) Si vous êtes acheteur :

Si vous êtes acheteurs, nous vous conseillons de demander le rapport au propriétaire du véhicule qui vous intéresse afin de vérifier que le prix affiché est en corrélation avec l’état du véhicule. En passant par Capcar vous vous assurez du bon état actuel des véhicules en vente et vous bénéficiez d’une garantie après la vente. En effet, les agents de l’entreprise se chargent de vérifier l’état du véhicule avec précision grâce à un contrôle de plus de 200 points. Suite à l’achat d’un véhicule d’occasion via Capcar, une garantie minimum de 6 mois s’applique à votre nouveau bien. Cette garantie comprend la main d’œuvre et les pièces défectueuses à remplacer.
Pour consulter l’historique d’un véhicule, rien de plus simple que consulter le rapport Histovec disponible sur le site du gouvernement. Si vous craignez les fraudes, les vices cachés et les arnaques fréquentes en ligne, vous pouvez faire le choix de Capcar, un intermédiaire qui rassure les acquéreurs et les propriétaires.