Publié le

Le moteur est la pièce centrale de la voiture. Ce dernier a connu de nombreuses évolutions ; moteur à vapeur, moteur à explosion et combustion, moteur à 2 temps puis à 4 temps, moteur électrique et enfin moteur à hydrogène. Si le moteur à vapeur est devenu caduc, c'est parce que celui à combustion était plus performant et moins cher. Aujourd'hui,  le moteur thermique est à bout de souffle avec l'essor des nouvelles technologies (électrique, hybride et hydrogène) et la volonté de rouler plus propre. Néanmoins, en France sur les 38,2 millions de voitures, 97,7% sont des moteurs thermiques. Dès lors, faut-il croire qu'ils font perdre de la valeur à votre véhicule ?

Moteur à combustion interne (ou moteur thermique)

Les moteurs à combustion interne sont les moteurs principalement utilisés dans le monde automobile. Le fonctionnement du moteur est produit grâce à la combustion du carburant (essence ou diesel) qui libère de l'énergie capable de faire tourner le moteur. Ces moteurs à combustion interne sont généralement des moteurs à 4 temps (Aspiration/ Compression/ explosion/ Ejection). Chaque cylindre aura besoin de 2 tours de vilebrequin pour obtenir une explosion. Sous l'effet de la combustion se mettent en mouvement les vilebrequins qui transforment cette énergie liée à la combustion en énergie mécanique. Les autres pièces du moteur comme l' arbre à cames ou  la courroie de distribution ou la courroie d’accesoire permettent ensuite de faire démarrer le moteur en synchronisant les pièces.
Il existe deux types de moteurs à pistons alternatifs : les moteurs thermiques avec les deux carburants. Ces moteurs sont plus légers et plus puissants que les premiers moteurs à vapeur et surtout ont permis le développement de l’automobile fin du XIXème siècle.

Moteur essence

Ce carburant connait un franc succès. Leur constante amélioration au fil des années les rend indémodables et incontournables. Lors de la vente de votre véhicule, le fait que vous possédez un moteur à essence ne change en rien le prix de vente ! Même si, les véhicules au gazole étaient et demeurent rentables par rapport à une voiture à essence à partir d’un certain nombre de kilomètres effectués - on parle du seuil de rentabilité diesel - les voitures essence émettant moins de micro particules nocives pour la santé, sont préférées.

Ce qui compte davantage dans le prix de vente de votre véhicule est le crit'air de la voiture. En effet, si vous possédez un véhicule essence mais immatriculé entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 - vous êtes crit'air 3 - certaines villes par mauvais jours vous sont interdites. L'impact écologique de votre moteur pèse aujourd'hui plus que le carburant avec lequel vous roulez, dans une certaine mesure. Par exemple, un moteur diesel immatriculé après le 1er janvier 2011 est crit'air 2 et son prix de vente n'est pas baissé. Une voiture crit'air 3, crit'air 4, crit'air 5 ou sans vignette voit son prix de vente s'abaisser.

Pour comprendre  la décôte d'un véhicule et son prix de vente  au fil du temps, sachez que l'année de mise en circulation de la voiture représente une donnée extrêmement importante. En effet, un véhicule neuf perd entre 15 % et 25 % de sa valeur initiale dès sa première année de mise en circulation. Pour connaître la valeur de votre véhicule faites une  estimation rapide en ligne ! 

Moteur Diesel

Aujourd'hui, en France, le parc automobile est composé à 58 % de voitures roulantes au gazole. Même si, cette partie décroît en raison des microparticules rejetées par le carburant, la préférence française pour la "dieselisation" de la société au lendemain de la seconde guerre mondiale reste encore ancrée. Avec l'objectif de la neutralité carbone d'ici 2050, initiée par l'accord de Paris sur le climat, la pollution d'un moteur diesel est telle que de 39% de voiture neuve roulant au gazole aujourd'hui on devrait atteindre les 0% en 2050,  peut-on parler d'un krach annoncé du diesel ? De plus, on le voit bien, notre dépendance au pétrole et surtout son appauvrissement sur terre conduit à la  flambée des prix.
Ainsi, jusqu'en 2011, les voitures à moteurs diesel étaient mises en avant par les gouvernements. Les automobilistes étaient encouragés à rouler au gazole et ce pour 3 raisons :

- L'aide des gouvernements : Morizet, secrétaire d'état à l'écologie à l'époque avait créé un système de bonus malus en faveur du gazole.
- L'amélioration constante de la technologie qui rend les automobiles plus silencieuses et enrichit l'expérience de conduite en facilitant la maniabilité.
- La technologie offre un gain de performance environnementale avec une réduction des émissions de CO2 et donc de la pollution de la filière automobile.

Si le gazole n'a pas la cote en ce moment, il n'empêche que le prix des voitures roulant au gazole reste inchangé lié à la trop forte demande et le nombre de voitures gazole que l'on retrouve sur la route. L'impulsion menée par l'Etat, dans le cadre de la transition écologique, tend justement à faire disparaitre ce carburant au profit d'un moteur électrique voire hydrogène. C’est donc le moment idéal pour vendre votre voiture diesel !

Moteur électrique

Moteur hybride : thermique et électrique

Une voiture hybride fonctionne différemment d'une voiture thermique. L'hybride possède deux moteurs : un moteur thermique et  un second électrique . Les deux moteurs fonctionnent comme une dynamo grâce à l'énergie fossile et à l'énergie électrique. Ils fonctionnent de pair pour faire avancer la voiture. La batterie s'auto-alimente lorsque la voiture décélère grâce à l'inertie du véhicule. Ce dispositif permet une réduction des émissions de Co2. Un véhicule hybride permet de ne pas consommer de carburant en dessous de 30 à 50 km/h et rejette en moyenne 30 g/km de Co2. Ainsi, dans un embouteillage, dans une « Zone 30 », en milieu urbain ou en manœuvre dans un parking, le moteur thermique n'est plus alimenté en carburant.
L'usage de la voiture aujourd'hui est davantage en milieu urbain. La voiture hybride est le parfait compromis ! Les véhicules full hybrid (  hybride non rechargeable ) sont les plus accessibles, leur coût varie entre 20 000 et 40 000 euros, il faut compter pas moins de 60 000 euros pour les Plug in hybrid (hybride rechargeable).
L'incidence sur le prix de vente est donc évidemment vu à la hausse. De plus, avec les aides de l'État concernant  la prime à la conversion et les bonus écologiques, la demande ne cesse d'augmenter ce qui augmente le prix de ces voitures.

Les moteurs électriques

Le moteur électrique date de 1834, avant même l'invention du moteur à explosion en 1861. Cependant l'arrivée en 1908 de la Ford T change la donne. La production à la chaîne abaisse les coûts de production et les voitures thermiques sont préférées. Si l'évolution en matière de moteur électrique n'a jamais cessé, il a fallu attendre 2010 pour que le véhicule électrique commence à s'installer dans les gammes des constructeurs automobiles. Les constructeurs automobiles présentent désormais tous plusieurs modèles électriques dans leur catalogue. Les immatriculations augmentent, tout comme le nombre de points de recharge. La volonté de rouler plus propre est telle que se développe de plus en plus des deux-roues motorisés électriques, des poids-lourds et même des bus électriques.

 Les nouvelles marques de voitures électriques  sont à l'origine d'un nouvel élan qui participe à la valorisation des voitures électriques. L'abaissement des coûts, l'augmentation de la production, la démocratisation de l'électrique et les aides de l'État pour rouler plus propres participants au futur prometteur de l'électrique. Déjà bien ancré dans les mentalités, le prix de vente d'un véhicule électrique est vu à la hausse par rapport à un moteur thermique. Non seulement par ce que son prix d'achat est supérieur mais aussi parce que le véhicule est respectueux des normes environnementales et est  crit'air 1.
Un des éléments à prendre en compte est le prix d'achat du moteur :

- Electrique : à partir de 8.000€ pour une petite voiture citadine et pouvant atteindre jusqu'à 15.000€ à 20.000 € pour les plus gros modèles.
- Thermique : entre 1500€ et 2500€ et pouvant monter à 5000€ pour les plus gros moteurs.

De plus, la transition vers l'électrique s'annonce. Le constructeur anglais Crewe abandonnera le moteur thermique en 2030 et se tournera vers des voitures électriques. Ces dernières ont la côte en ce moment, voyez  comment vendre votre voiture électrique.