Publié le

Dans le cas d'un départ en expatriation, beaucoup de choses sont à changer et à préparer comme le nouveau domicile, le déménagement… Dans tous ces mouvements, la voiture n'est pas négligeable et doit elle aussi être vendue si l'on ne peut l'acheminer jusqu'au nouveau lieu de résidence.


Est-il possible de garder sa voiture ?

Si jamais vous déménagez mais que vous voudriez quand même conserver votre véhicule en France, deux cas de figures s'offrent à vous :

  • Si vous conservez une adresse en France, vous pouvez laisser votre véhicule sans encombre et sans modifier l'adresse sur la carte grise .
  • Si vous n'avez plus d'adresse en France, vous ne pourrez pas conserver d'immatriculation pour votre véhicule, mais vous pouvez tout de même confier votre véhicule à un proche en France à qui vous donnez le rang de co-titulaire de la voiture sur votre carte grise. C'est la seule solution pour garder votre certificat d'immatriculation. Cependant vous continuez à payer une assurance minimale (souvent 20€ par mois) bien que la voiture ne roule pas (pour que la voiture soit couverte si un incendie se déclare). Ces démarches peuvent être effectuées en ligne.


Attention à ne pas laisser votre voiture dans la rue

Si vous restez stationné plus de 7 jours au même endroit sur la voie publique, votre véhicule sera considéré en stationnement abusif, il pourra être mis en fourrière.


Puis-je emmener ma voiture à l’étranger ?

Tant que vous restez en Europe, vous n'avez pas de démarche à faire si votre voiture est utilisée à l'étranger moins de 6 mois, (attention cependant à ce que votre assurance vous couvre en cas de dommage à l'étranger). Si vous voulez emmener avec vous votre véhicule pour une durée de plus de 6 mois en Europe ou hors d'Europe, vous devez faire immatriculer votre voiture dans le pays de résidence. Néanmoins, cette solution est coûteuse car il faudra changer de carte grise , de plaque d'immatriculation, de contrat d' assurance et penser à l'homologation dans le nouveau pays.

Pour acheminer la voiture dans le nouveau pays, vous pouvez faire appel à des compagnies de transports (par conteneur par exemple). Vous pouvez aussi tenter l’aventure en roulant jusqu’à la nouvelle destination, pour cela il faut tout de même une assurance valable dans tous les pays traversés.

Une nouvelle solution, l’auto-partage

Si la cession de votre véhicule ne vous tente pas et que vous ne voulez pas la vendre à une reprise auto , vous pouvez confier votre véhicule d'occasion aux entreprises.

En effet, une nouvelle pratique se développe, l'auto-partage. Elle vous permet de mettre votre véhicule à disposition d'une entreprise spécialisée qui louera votre véhicule à ses clients sur une période définie. Votre voiture sera utilisée par des conducteurs locataires, certes avec le risque que cela comporte, mais cela vous rapportera de l'argent. Il s'agit donc d'une solution louable bien qu'assez peu développée en France.

Comment acheter une voiture à l’étranger ?

Si vous avez besoin d'une voiture et que vous ne pouvez pas rapatrier la vôtre, une autre solution est l' achat d'une voiture dans votre pays d'expatriation. Pour cela, vous devez accomplir les démarches spécifiques à chaque pays. Par exemple, pour être propriétaire d'une automobile aux États-Unis, l'achat d'un véhicule n'est pas compliqué, une simple visite chez le garagiste suffit (il est tout de même important de vérifier l'historique de la voiture , sur le Carfax, un carnet d'entretien détaillé et obligatoire).

Par la suite il faudra prendre contact avec les assurances locales pour voir les prix pratiqués. Si vous vivez hors d’Europe, il est important d’obtenir un permis international. Le permis français pourra être utilisé les premiers mois dans certains pays (pendant 6 mois aux Etats-Unis), mais au delà de ce délai, il faudra être en possession du permis international qui est gratuit.

Quelles démarches entreprendre pour vendre mon véhicule ?

Afin de vendre votre voiture d'occasion , le vendeur doit effectuer les démarches élémentaires afin d' obtenir un certificat de non-gage et pouvoir compléter un certificat de cession ainsi qu'un certificat de situation administrative

Si vous souhaitez revendre votre voiture dans un délai très court, vous pouvez la confier à une reprise automobile , qui reprendra rapidement votre véhicule mais à un prix peu élevé.

Une autre méthode plus louable passe par les intermédiaires de confiance : des entreprises comme CapCar s'occupant de tout le processus de vente, de l'inspection complète de la voiture jusqu'à la recherche de l'acheteur, le tout au meilleur prix et avec peu de formalités administratives. Cela vous permettra d'obtenir des fonds qui vous seront utiles pour l'achat de votre nouvelle voiture ayant passé un contrôle technique au préalable. En leur faisant confiance, votre véhicule devrait être vendu dans un délai de 2 à 3 semaines en moyenne.