Publié le

Même si les pneumatiques sont de plus en plus résistants et performants, ces derniers n'ont pas une durée de vie illimitée et les risques de crevaison peuvent toujours arriver. Certaines précautions peuvent éviter ou limiter ce risque d'accident si des mesures sont prises en amont. Apprenez à prendre soin de vos roues et évitez ainsi les incidents au milieu de la route.


Quelles sont les causes d’une crevaison ?

Les trois principaux facteurs de la crevaison sont :

  • Un mauvais gonflage des pneus : la pression de gonflage de pneu est soumise à des normes techniques indiquées aux usagers. Une mauvaise appréciation de la pression des roues augmente les risques de crevaison ;
  • Un mauvais suivi de l’usure de la gomme : la durée de vie moyenne d’un pneu est de 30 000 km. Il est toutefois conseillé de surveiller l’évolution de l’usure. Le niveau de dégradation avancé d’un pneu augmente les risques d’éclatement ;
  • Un choc violent et/ou avec un objet coupant : un choc dû à un nid-de-poule ou avec un objet métallique sur la route peut provoquer une perforation ou une déchirure de la gomme. Dans ce cas, la crevaison est généralement instantanée et la perte d’air se fait rapidement.

Que faire en cas de crevaison ?

En cas de crevaison sur un pneu « runflat » (avec des flans renforcés), vous n'avez rien à faire ! Il vous suffit d'aller chez le garagiste le plus proche pour le changer ou le réparer.

Si vos pneus ne bénéficient pas de ce type de pneumatiques, deux solutions s'offrent à vous :

  • L'utilisation d'une galette : en l'absence de roue de secours, vous pouvez opter pour la galette. Elle a l'avantage d'être moins encombrante dans la voiture et se monte comme une roue ordinaire. Bien évidemment, ce type de roue ne peut être utilisé qu'à moins de 80km/h et s'utilise bien plus vite. Un manuel vous explique comment changer votre roue est généralement fourni avec ;
  • L'utilisation d'une roue de secours pleine : l'avantage de cette roue est qu'elle vous permet de rouler à une allure normale et sans limitations particulières de distance. Cependant, il ne faudra pas oublier que cela peut entraîner des déséquilibres d'adhérence dans la mesure où une seule roue est changée ;
  • L'utilisation d'une bombe anti-crevaison : il s'agit d'un aérosol contenant une mousse expansive, spécialement conçu pour les pneus. Elle suffira au conducteur le temps de rejoindre un réparateur.

Les conseils pour prévenir et éviter la crevaison

Une crevaison de pneu peut arriver à tout moment. Néanmoins, il existe quelques réflexes simples qui peuvent se montrer pratiques pour la prévenir et ainsi vous éviter de devoir réparer un pneu crevé en bordure de route.

1. Vérifiez régulièrement la pression de gonflage des pneus

Une mauvaise pression d'air peut causer une usure prématurée de vos pneus. Une pression insuffisante peut aussi augmenter le risque d'endommagement de la paroi latérale du pneu. Par exemple, lorsque l'on prend un virage trop serré avec des pneus pas assez gonflés, ils peuvent facilement heurter une bordure et briser le flanc.

2. Adoptez un style de conduite raisonnable

En diminuant votre vitesse de conduite, vous prolongez la durée de vie de vos pneus. De plus, sachez que limiter votre vitesse réduit vos frais d'essence et prolonger la vie de vos freins. Il n'y a que des avantages à rouler moins rapidement !

3. accéléré à l'entretien de vos pneus

La durée de vie, mais aussi la qualité des pneus d'un véhicule dépendent de la conduite, de la vitesse, du freinage, de la permutation des pneus , de l'alignement des roues et de la pression d'air contenu dans les pneus.

4. Faites la permutation de vos pneus

Il est recommandé de changer les pneus de votre voiture tous les 10 000 kilomètres afin d'obtenir le maximum de kilométrage d'un train de pneus.

5. Entreposez vos pneus avec précautions

Entreposer des pneus de façon inappropriée pourrait les endommager et réduire leur durée de vie. C'est pourquoi il est possible d'entreposer ses pneus chez votre détail de pneus où les conditions et les températures sont tenues à un niveau optimal pour une meilleure conservation.

6. Chaussez votre véhicule en fonction des saisons

Il est important d'utiliser les bons pneus à la bonne saison. L'été, vous pouvez rouler avec des pneus d'été ou 4-saisons. L'hiver, préféré  des pneus d'hiver règlementaires  (avec le logo « hiver », indique un flocon de neige).

7. Vérifiez fréquemment votre mécanique : parallélisme et équilibrage

Il est nécessaire de vérifier régulièrement le réglage de la géométrie de vos roues, autrement dit le parallélisme (ou alignement). Cela permet de conserver la direction et la maniabilité du volant et de réduire le risque de l'usure prématurée de vos pneus.


L’utilisation des pneus d’hiver durant la saison chaude est fortement contre-indiquée !

En plus de s'user très rapidement, un pneu d'hiver utilisé en période estivale devient de moins en moins sécuritaire au fur et à mesure que la température augmente. En été, il perd toutes ses propriétés, dont son adhésion à la route. Le caoutchouc d'un pneu d'hiver est plus souple et plus flexible, ce qui lui permet une meilleure adhérence à basse température. C'est pourquoi lorsqu'il fait chaud, il peut survenir alors des problèmes de freinage et de tenue de route.

Le Service CapCar

CapCar vous permet de vendre votre voiture en toute tranquillité. Le service de CapCar avantageux pour vous est aussi avantageux pour l'acheteur. En effet, toutes nos voitures sont inspectées par nos mécaniciens pendant 2h sur 200 points de contrôle et garanties pendant 6 mois. Ce service permet d'attirer de nombreux acheteurs et cela vous permet de vendre votre voiture rapidement. Nous nous occupons de tout !