Publié le

Acheter un cabriolet d'occasion, c'est souvent réaliser un rêve ou se payer un petit plaisir. Car en plus de pouvoir se déplacer comme n'importe quelle voiture, une voiture cabriolet permet de rouler les cheveux au vent et de maximiser le plaisir du voyage ! Quels risques et pièges faut-il éviter pour un achat en toute sécurité ? CapCar vous explique tout pour un achat 100% plaisir.


Acheter un cabriolet, pourquoi pas ?

Ces dernières années, l’offre de cabriolets sur le marché a offert un choix conséquent pour (presque) toutes les bourses et les modèles se sont multipliés, selon divers concepts ! Aujourd’hui, l’offre sur le marché de l’occasion est très conséquente et acheter une voiture à toit rétractable de seconde main est accessible et facile. Réputés peu pratiques et souvent considérés à tort comme des voitures uniquement vouées à un usage plaisir, sachez que les cabriolets ont bien d’autres tours dans leur coffre !

En effet, le cabriolet, selon sa configuration, n’est pas toujours beaucoup moins pratique qu’un coupé. C’est le cas notamment des versions à capote souple qui n’empiètent pas sur le volume du coffre (comme la Fiat 500 C ou la DS DS3 Cabriolet). Les CC (coupés-cabriolets à toi en dur) quant à eux ont l’avantage de ressembler à un coupé une fois le toit refermé, et d’offrir des prestations (isolation phonique et solidité) également similaires à un coupé.

En terme d’entretien et de complexité, les capotes souples sont plus simples de conception, et les pannes qui peuvent subvenir sont généralement d’ordre électrique. Cependant, tout dépendra de l’entretien et du soin qui a été apporté au modèle que vous convoitez. Voici un aperçu des différents types de modèles disponibles sur le marché :

– Les cabriolets citadins : ce sont des voitures dérivées de citadines, qui gardent leur habitabilité et disposent le plus souvent de capotes souples. Certaines ont une capote qui couvre l'ensemble de la voiture, tandis que d'autres ont une capote qui couvre une partie du toit, conservant encore une structure similaire à celle du coupé (comme la Fiat 500 C). Voici un exemple de citadine à capote souple : la Mini Cooper.

Dans cette catégorie, vous pourrez retrouver différents modèles : Smart cabriolet ; Peugeot 206 / 207 CC, 108 ; Citroën C1, DS3 Cabriolet ; Fiat 500 C / Abarth 500 C ; Mini Cooper Cabriolet, …

– Les cabriolets à capote en toile : ce sont généralement des voitures dérivées de coupés ou qui sont spécialement créés pour n'être que des cabriolets (par exemple le BMW Z4). Les marques premium (Audi, BMW, Mercedes en tête) continuent quant à elles de préférer la capote en toile, dont les niveaux d'isolement se rapprochent aujourd'hui de ceux des voitures à toit en dur. C'est aussi un choix stylistique car la capote en toile, du fait d'un encombrement plus réduit, permet de garder une ligne très pure.

Certains modèles ont une capote qui couvre l'ensemble de la voiture, tandis que d'autres ont une capote qui couvre une partie du toit, conservant encore une structure similaire à celle du coupé (comme la Fiat 500 C). En photo sont présentés deux exemples : une citadine à capote souple, la Mini Cooper cabriolet et un coupé 4 places, la BMW Serie 1 cabriolet.

C'est l'une des catégories les plus fournies en modèles, pour tous les budgets et tous les besoins : Audi A3, A5, TT ; BMW Série 1, Série 2, Série 6 ; Mercedes Classe C, Classe E ; Mini Cooper ; Fiat 500C ; DS3 ; Porsche Boxster, 911 ; Volkswagen Golf cabriolet ; …

– Les cabriolets à toit dur : ce sont des voitures dérivées de berlines compactes ou de coupés, qui disposent généralement de 4 places dont 2 places arrières souvent étriques. Beaucoup de cabriolets compacts ont des capotes en dur, notamment chez les marques généralistes depuis une grosse dizaine d'années. On les retrouve également sur certains roadsters 2 places comme le BMW Z4 ou le Mercedes SLK.

Les cabriolets à toit en dur sont pratiques et confortables comme des coupés lorsque le toit est fermé, en revanche-ci prend une place assez importante dans le coffre une fois replié. Il faut donc partir plus léger lorsqu'il fait beau, ou remplir la banquette arrière si l'on en une !

Vous retrouverez également beaucoup de modèles dans les cabriolets à toit dur : BMW Serie 3, Serie 4, Z4 ; Mercedes SL, SLK ; Peugeot 206 / 207 / 307 / 308 ; Renault Megane CC ; Volvo C70 ; Volkswagen Eos …

Profitez d’une visite sur notre inventaire pour trouver une Peugeot 308 d’occasion.

Les risques à contrôler avant l’achat d’un cabriolet

Faites attention avant de franchir le pas, car acheter un cabriolet n’est pas sans risques ! Ces véhicules sont désirables mais nécessitent un entretien accru par rapport aux voitures conventionnelles et doivent avoir été traitées avec soin. Un cabriolet mal entretenu, c’est une accumulation de frais pour le remettre en état. Voici les principaux éléments que vous devez contrôler avant de prendre possession de la voiture de vos rêves.

1. Le nombre de propriétaires

Les cabriolets sont des voitures désirables et beaucoup d’acheteurs souhaitent réaliser leur rêve en s’en procurant une. Mais ces véhicules sont parfois vite revendus par leurs propriétaires (lassitude, manque de praticité…) et l’on se retrouve vite avec une voiture qui a eu au moins 5 à 10 propriétaires ! Il faut donc être prudent au moment de l’achat, essayer de récupérer un maximum de documents prouvant l’entretien et la vie de l’auto afin d’essayer de comprendre la vie de la voiture. Si vous trouvez que son historique est trop louche, passez votre chemin et concentrez vous sur une voiture plus récente.

2. L’historique du véhicule

Comme nous venons de le dire, l’historique d’une voiture est primordial dans le cadre de l’achat d’une voiture. Mais dans le cas d’un cabriolet, l’historique est d’autant plus important. Il faut chercher à savoir d’où provient l’auto, qui ont été les anciens propriétaires et leur nombre, les frais et les entretiens qui ont été réalisés sur la voiture… Il faut tout connaître, ou du moins le maximum !

Les cabriolets sont des voitures particulières et un mauvais traitement ne sera jamais bon dans la durée. Assurez vous que les factures d’entretien et le carnet d’entretien soient présents, ainsi que tout autre document intéressant !

3. L’état de la voiture

Une fois les vérifications sur l’historique de la voiture faite, constatez l’état de la voiture. Nous vous conseillons de procéder de la manière suivante car si vous regardez la voiture en premier sans consulter l’historique, votre jugement risque d’être biaisé si la voiture vous parait en excellent état. Et c’est parfois là que les problèmes apparaissent, car le véhicule peut ne pas être aussi impeccable qu’annoncé.

Prenez en compte toutes les spécificités d’un cabriolet pour réaliser un contrôle complet de l’auto et minimiser vos risques ! Certains contrôles sont communs à tous les cabriolets, et certains spécifiques aux voitures à toit en dur, d’autres aux capotes en toile. Voici les éléments à vérifier !

– Pour les capotes en toile :

1. vérifier l'état du tissu. Il faut qu'il soit en bon état, sans marques ni frottements, et que sa tension et ses coutures soient bonnes, à l'extérieur comme à l'intérieur. Vérifiez l'état du tissu au niveau des plis de la capote, car ce sont les endroits qui se fragilisent le plus vite, tous comme les coutures. Le mieux pour observer d'éventuels défauts est d'avoir la possibilité de passer de l'eau au dessus de la voiture (lavage, seau d'eau…).

2. Vérifiez l'état des joints autour de la capote et l'étanchéité de la capote fermée. Ce point rejoint le point n°1 mais tend à confirmer que les jointures entre la carrosserie et la capote soient totalement hermétiques. Un passage d'eau même infime est un risque pour l'auto et l'assurance de frais à réaliser.

3. Vérifiez l'état de la lunette arrière. Certaines capotes de cabriolets ont une lunette arrière en verre, vérifier son étanchéité et son état. Pour celles disposant d'une lunette en plastique, vérifier qu'elle est bien translucide, non jaune, et qu'elle est étanche. Toute fissure, craquelure ou déchirure est synonyme de remplacement à prévoir.

4. Contrôlez l'état de l'armature de la capote. Certaines capotes ont une armature visible, contrôlez la pour vérifier l'alignement de la capote et l'état de l'armature métallique. Il ne doit pas y avoir de rouille, synonyme de mauvais état et d'humidité récurrente, et l'ouverture et la fermeture de la capote doivent se faire sans point dur et de manière constante.

– Pour les toits rigides :

1. Vérifiez l'étanchéité du toit et de la lunette arrière. Même s'ils sont généralement moins sujets à des fuites, vérifier bien l'étanchéité du toit, au niveau des joints notamment. Tout suintement ou fuite doit vous alerter car c'est une panne potentiellement grave avec ce système.

2. Contrôlez la bonne ouverture et fermeture du toit. Il doit s'ouvrir et se fermer de manière fluide, sans accroc ni ralentir excessif et s'arrimer correctement au pare-brise.

– Les autres contrôles à réaliser pour tous les cabriolets :

1. L'absence de dysfonctionnement électronique au niveau du mécanisme de capote.

2. L’état des tissus, des moquettes et du cuir de l’habitacle. Les tissus et les moquettes doivent être secs et sans tâches. Traquez l’humidité et les traces de moisissure, ainsi que les tâches. L’intérieur doit être frais, les cuirs et les plastiques de la planche de bord ne doivent pas être craquelés ou décolorés, signes d’une surexposition au soleil.

Si vous souhaitez acquérir un cabriolet de qualité, choisissez le bon intermédiaire

Si vous recherchez le meilleur prix, le marché des particuliers est fourni. Mais compte tenu de la vigilance supplémentaire qu'implique l'achat d'un cabriolet d'occasion, nous ne saurons que vous conseiller de limiter la piste des particuliers à des autos très propres et disposant d'un historique complet. Mais vous n'aurez pas de garanties sur l'auto et vous serez seul juge de ses qualités et de ses défauts, car aucun expert n'aura pu la vérifier et la prendre en main. Enfin, vous n'aurez aucune sécurité face au paiement.

Si vous souhaitez faire un achat plus sécurisé, vous pouvez faire le choix de passer par un professionnel. Pour certains véhicules récents, vous pourrez privilégier le réseau constructeur pour un véhicule de seconde main, avec l'assurance d'une voiture vérifiée et d'une garantie. Mais vous la paierez certainement plus cher d'environ 10% à 15% que chez un particulier.

Enfin, si vous souhaitez acheter un cabriolet au meilleur prix et avec tout le sérieux d’un professionnel, vous pouvez consulter les autos à vendre chez CapCar. Toutes nos autos sont garanties pour un minimum de 6 mois (extensibles) et nous nous occupons de sécuriser toutes les phases de l’achat ! Si vous souhaitez consulter nos cabriolets à la vente, cliquez sur le bouton ci-dessous et profitez d’un cabriolet pas cher et de qualité, ayant passé notre inspection !

Le conseil technique de CapCar :

L'achat d'un cabriolet occasion n'est pas choisi facile. Pour être assuré au maximum lors de la vente, mieux vaut s'y connaître ou faire appel à un intermédiaire de confiance comme CapCar !