Publié le

Le Gaz de pétrole liquéfié, plus communément appelé GPL, est un mélange de gaz naturel issue du raffinage du pétrole. Il est utilisé pour son coût d’utilisation très faible mais aussi pour ses faibles rejets de gaz polluant. Malgré ses avantages, il ne représente que 0,5% du parc automobile français, ce qui s’explique par son passé explosif, est il donc toujours aussi dangereux en 2019?  

Face à l’histoire, la crainte du GPL ne s’est jamais effacée

Un carburant avec une composition très inflammable

Le GPL contient du Propane et du Méthane, deux gaz très inflammables. Pour une utilisation automobile, ce gaz est comprimé à l’état liquide, ce qui le rend très dangereux en cas de forte chaleur. Malheureusement, le réservoir de GPL d’une voiture peut exploser si la pression change ou avec de fortes chaleurs. Plusieurs voitures ont déjà explosé dans le passé.

Un passé plus explosif que rose

En 1999 par exemple, une voiture roulant au GPL a malheureusement explosé et a blessé 6 pompiers qui sont intervenus dans cet incendie. La voiture a été victime d’un incendie criminel et a ensuite explosé, en raison d’une chaleur excessive. Ce n’était pas le premier accident avec une voiture roulant au GPL. Cependant l’affaire a fait une énorme polémique car 5 pompiers ont été blessés et un pompier a été amputé.

Une réputation entachée à tout jamais

Par la suite, les voitures équipées aux GPL ont été qualifiées de bombes roulantes. Elles étaient même interdites dans de nombreux parkings, tunnels et même ferry ; leur réputation a été rendu très mauvaise et leur utilisation s’en est de fait retrouvée complexifiée.

Le réservoir GPL : aussi sécurisé qu’un réservoir d’essence

Depuis 20 ans, les ingénieurs et les constructeurs ont développé des techniques pour lutter contre ces risques d’explosion. Une soupape est maintenant placée dans le réservoir et régule la pression en fonction de la chaleur afin d’éviter tout risque d’inflammation ou d’explosion.

Il est aujourd’hui obligatoire d’avoir un réservoir équipé d’une soupape de sécurité pour commercialiser un véhicule au GPL. Un clapet anti-retour est aussi relié au réservoir de GPL.

Il faut savoir que depuis ce changement, aucune explosion d’un véhicule roulant au GPL et équipé de cette soupape n’a été enregistrée.

Maintenant sécurisé, il est aussi économique et moins polluant !

Malgré un coût à l’achat relativement plus élevé et une augmentation de consommation de
10 à 20%, le litre de GPL est vendu aux alentours de 0,75 centimes le litre. Une Dacia Sandero à bicarburation GPL et essence va consommer environ 6 à 7 litres au 100 km selon le constructeur.
A ce propos, vous pouvez trouver une Dacia Sandero d’occasion sur notre site.

Les voitures équipées au GPL à la sortie d’usine sont généralement plus chères de 500 à 1000€. Pour équiper une voiture essence au GPL, il faut compter entre 1 000 et 3 000 € selon la voiture et l’entreprise qui effectuent l’opération. Acheter une voiture neuve est plus avantageuse mais les choix sont très limités. Il est donc relativement rentable de rouler au GPL seulement après plusieurs dizaines de milliers de km. De plus le GPL préserve mieux les pièces mécaniques du moteur et améliore sa longévité grâce à une combustion plus fluide que l’essence. Il est aussi moins polluant. En moyenne, le GPL rejette environ 15% de CO2 en moins qu’un moteur essence et ne rejette pas de particules fines comme peut le faire le diesel. Les voitures fonctionnant au GPL n’ont ainsi pas de malus, et peuvent profiter d’une carte grise gratuite ou réduite, ainsi que d’une vignette Crit’Air 1 !


Acheter ou Vendre une voiture GPL

Avec tous les avantages qu’apporte le GPL au niveau financier et de l’environnement, vous pouvez avoir de vraies raisons de rouler au GPL.
Pour rouler en 2019 au GPL, trois solutions s’offrent à vous :

  • Acheter une voiture en concession ; malheureusement peu d’offres sont disponibles (toute la gamme Dacia, Fiat avec la Panda et la Tipo, Opel avec la Corsa et le Mokka)
  • La deuxième solution est d’acheter une voiture essence et de la faire modifier pour la rendre compatible au GPL. Un réservoir GPL va alors remplacer la roue de secours
  • La dernière solution, la plus simple et la moins onéreuse, est d’acheter une voiture d’occasion qui est compatible au GPL.
    A savoir qu’une voiture GPL est très abordable à l’achat mais il faut prendre en compte qu’il ne se revendra jamais aussi bien que son équivalent en 100% essence.