Publié le

Vendre sa voiture aujourd’hui devient un vrai casse-tête, certaines règles doivent être comprises avant de se lancer dans la vente de son véhicule. Nos conseils pour commercialiser votre automobile d’occasion, suivre les bonnes démarches et bien remplir les papiers administratifs.

Des méthodes de vente différentes sont mises à disposition des vendeurs

La reprise auto (Aramis, Autobiz, Allovendu) est un des moyens les plus simples, mais est-il le plus avantageux ? En terme de gain de temps, on fait difficilement mieux, mais à quel prix ? La voiture est certes vendue en 24-48h, mais sans réelle estimation ni contrôle approfondi du véhicule. En découle un prix de reprise qui est 30% moindre que si la voiture avait été vendue de particulier à particulier : d’où de nombreuses plaintes vis-à-vis de ces professionnels. La vente de particulier à particulier par une plateforme est la méthode la plus courante, souvent ennuyeuse et longue. On en tirera un bien meilleur prix que la reprise auto.

Une autre question se pose, celle de l’état du véhicule : à moins d’être expert en auto, on ne peut pas savoir la situation mécanique et technique du véhicule. Il s’agit donc d’une méthode très courante, mais qui reste assez incertaine concernant certains aspects techniques de l’automobile. Et surtout, cela prend du temps pour répondre aux appels et emails (notamment les faux appels et mails indésirables), organiser les visites et s’occuper de tout.

De plus, pour espérer bien vendre, il faut préparer un certain nombre d’éléments en amont de la vente (pièces administratives, voiture, justificatifs et carnet d’entretien, double des clés, faire de belles photos, nettoyer voir faire réparer certains éléments de la voiture). Un nouveau mode pour acheter sa voiture est la vente de particulier à particuliers avec un intermédiaire de confiance. Fixée au juste prix suite à l’inspection complète de la voiture, il s’agit d’un gage de confiance pour l’acheteur.Ce compromis entre les deux manières présentées ci-dessus a également pour avantage le détachement total du vendeur et de l’acheteur, en effet toutes les démarches sont effectuées par l’agent de confiance.

Je vends ma voiture en toute sérénité

Tout d’abord bien choisir sa plateforme en fonction du prix que l’on veut en tirer et du temps que l’on a. Les sociétés de vente-achat de particulier à particulier avec intermédiaire de confiance permettent de palier à ces 2 contraintes, en fixant le prix adapté et en s’occupant de l’ensemble des démarches. La reprise auto ne nécessite aucun soin du véhicule et se fait très rapidement.

Dans le cas de l’intermédiaire entre particuliers, la voiture est certifiée : elle est prise en charge et soignée par la société.

Pour la vente de particulier à particulier (LaCentrale, LeBonCoin), il faut mettre en valeur votre auto : nettoyage intérieur et extérieur approfondi, pare-brise, rénovateur de plastique, pression des pneus … afin de la préparer pour espérer en tirer un bon prix. Lors de l’essai du véhicule, un minimum d’attention est requis, comme ne pas confier ses clés n’importe quand, être assuré …

Les documents que je fournis à l’acheteur

Lors de la vente, il ne faut pas oublier de:

  • barrer la carte grise et de la dater du jour (avec l’heure)
  • remettre le certificat de cession (le contrat de vente en 3 exemplaires, 1 pour l’acquéreur et 2 pour le vendeur)
  • prévenir la préfecture du département (en envoyant un des certificats de cession, ou Cerfa)
  • signaler la vente à la compagnie d’assurance (en général en scannant la carte grise barrée et en envoyant un scan du Cerfa).
  • Il faut également remettre à l’acheteur le double des clés ainsi que le carnet d’entretien avec les CT effectués, les factures d’entretien et le guide d’utilisation du véhicule.